NOUVELLES

De nombreux crimes sexuels sont reprochés à un militaire canadien

17/04/2014 11:15 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

PETAWAWA, Ont. - Le cas d'un militaire canadien qui fait l'objet depuis deux semaines d'accusations de graves crimes sexuels s'alourdit encore.

La Police provinciale de l'Ontario (OPP) a indiqué jeudi que huit nouvelles accusations d'agression sexuelle ont été portées contre le soldat Derrick Gallagher, en plus de neuf autres chefs de voyeurisme et d'un autre de voies de fait. Ces accusations sont liées à 10 nouvelles présumées victimes.

Le soldat âgé de 31 ans de Petawawa, en Ontario, faisait déjà face à huit chefs d'accusation d'agression sexuelle et de deux chefs de voyeurisme.

Gallagher a été arrêté une première fois deux jours après qu'une femme eut porté plainte à la police, le 29 mars dernier. Le 4 avril, les enquêteurs ont rendu publique une photo du suspect — qui arbore des tatouages. La police avait alors demandé la collaboration de la population afin d'obtenir des informations sur le suspect.

Selon la sergente Kristine Rae, porte-parole de la Police provinciale, détachement d'Upper Ottawa Valley, l'accusé aurait pu entrer en contact avec une cinquantaine d'autres femmes. La police demande à toute femme ayant déjà été en sa compagnie d'entrer en communication avec les autorités.

Gallagher a comparu jeudi à Pembroke par vidéoconférence; il comparaîtra à nouveau dans une semaine.

PLUS:pc