NOUVELLES

Coupes du monde - Finales saut et dressage: modes d'emploi

17/04/2014 10:23 EDT | Actualisé 17/06/2014 05:12 EDT

Les finales des Coupes du monde de saut d'obstacles (18 au 21 avril) et de dressage (19 et 20 avril), organisées à Lyon, regroupent respectivement 41 et 18 cavaliers issus des phases de qualifications continentales qui ont commencé au début de l'automne 2013.

En CSO, le classement est établi par l'addition des points de pénalités recueillis dans chacune des trois épreuves au programme, sur le modèle des jeux Olympiques.

La parcours initial (vendredi 18 avril) est une chasse (épreuve de vitesse, au barème C), chaque faute ajoutant quatre secondes au chrono. Ensuite, les écarts en temps sont convertis en points.

La deuxième épreuve (dimanche 20 avril) consiste en un Grand Prix (avec barrage, barème A). Quatre points de pénalité sanctionnent chaque faute et refus. Une chute et un second refus sont éliminatoires.

Les 30 meilleurs sont qualifiés pour la troisième et dernière épreuve (lundi 21 avril), la plus éprouvante avec deux manches et des barres montées à 1,60 m, avec un éventuel barrage pour départager des ex aequo à la première place. Seuls 20 cavaliers accèdent à la seconde manche.

Détail important, un cavalier peut utiliser plusieurs montures. Par exemple, il monte un cheval rapide et plus maniable pour la vitesse, et un second pour les épreuves des deuxième et troisième jours qui requièrent davantage de puissance.

En dressage, le classement est établi sur l'épreuve de Reprise libre en musique (freestyle).

asc/dhe

PLUS:hp