NOUVELLES

Suicide d'Amanda Todd: la GRC dépose cinq accusations contre un Néerlandais

17/04/2014 03:28 EDT | Actualisé 17/04/2014 10:11 EDT
Facebook

La GRC a déposé cinq chefs d'accusation contre un Néerlandais en lien avec la cyberintimidation dont a été victime Amanda Todd, une adolescente britanno-colombienne qui s'est enlevée la vie en octobre 2012.

L'homme de 35 ans a d'abord été arrêté aux Pays-Bas en janvier, où il fait face à d'autres accusations pour des activités contre des ressortissants de ce pays, a expliqué la GRC.

Il fait face au Canada à des accusations d'extorsion, de cyberprédation, de harcèlement criminel, de possession de pornographie juvénile et de possession de tels matériaux dans le but d'en faire la distribution.

L'identité de l'homme ne peut être dévoilée, a précisé la GRC, afin de préserver l'intégrité du processus judiciaire des Pays-Bas.

Allégations de chantage

L'organisation médiatique néerlandaise Omroep Brabant a diffusé la nouvelle jeudi, identifiant Amanda Todd comme une des présumées victimes de l'homme.

L'accusé a présumément demandé à Amanda Todd de se déshabiller devant une caméra web, ce qu'elle a fait. Omroep Brabant rapporte qu'il a ensuite conservé les images pour faire un chantage.

La mère d'Amanda Todd s'est dite « extrêmement heureuse » de la nouvelle de l'arrestation, mais n'a pas voulu commenter plus avant pour ne pas nuire aux processus judiciaires en cours.

Carol Todd espère surtout que l'histoire de sa fille mènera à de meilleures protections pour les victimes de cyberintimidation.

INOLTRE SU HUFFPOST

Amanda Todd