NOUVELLES

Tuerie à Calgary : l'accusé en soins psychiatriques, les proches endeuillés

16/04/2014 08:55 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

L'homme accusé d'avoir poignardé à mort cinq personnes dans la nuit de lundi à mardi se trouve à présent dans un établissement psychiatrique, tandis que les proches des victimes pleurent leurs disparitions.

Un texte de Samuel Danzon-Chambaud Twitter Courriel

Matthew de Grood, 22 ans, s'est entretenu au téléphone mardi avec un juge de paix depuis son lit d'hôpital, où il demeure en raison de son état mental.

Selon son avocat, Allan Fay, il devra passer une évaluation psychiatrique au centre de psychiatrie légiste du sud de l'Alberta.

Me Fay dit ignorer si cette évaluation concerne l'aptitude de l'accusé à assister au procès, ou s'il s'agit uniquement d'un examen psychiatrique.

Matthew de Grood doit comparaître en cour le 22 avril, indique l'avocat, qui a décrit son client comme « lucide » au moment de leur entretien.

Les enquêteurs continuent d'inspecter le lieu du drame, et tentent d'avoir accès aux appareils électroniques que Matthew de Grood pourrait avoir utilisés, afin de connaître le motif de ce crime.

Rick Hanson, le chef de la police de Calgary, dit que cette enquête est difficile émotionnellement, car le père de l'accusé est lui aussi policier.

« Quand il y a un lien avec le service de police, cela frappe de manière encore plus dure, » reconnaît-il.

En raison du poste occupé par le père de Matthew de Grood, un procureur de la Couronne sera dépêché d'Edmonton pour s'occuper du dossier, afin d'éviter l'apparence de conflit d'intérêts.

Cinq victimes dans la vingtaine

Davantage de détails émergent également sur les cinq victimes de la tuerie.

Josh Hunter, 22 ans, et Zackariah Rathwell, 23 ans, faisaient partie du groupe de musique « Zackariah and the Prophets ». Le groupe venait de fêter samedi le lancement de son premier album.

« Josh et Zack étaient deux gars qui avançaient au petit bonheur la chance, » se souvient Jordan Fabro, un étudiant de l'Université de Calgary qui connaissait quatre des cinq victimes.

Josh Hunter était étudiant en commerce à l'Université de Calgary. Zackariah Rathwell était inscrit au Collège de l'Alberta pour les arts et le design.

Amis et collègues sous le choc

Jordan Segura, 23 ans, une autre victime de la tuerie, était inscrit en études religieuses à l'Université de Calgary et travaillait à temps partiel à la maison funéraire McGinnis et Holloway.

« Notre personnel est dévasté », s'attriste le directeur de l'entreprise, Ernie Hagel. « Nous avons essayé de gérer cela, mais quand cela arrive chez nous, c'est encore plus dur. »

Lawrence Hong, 27 ans, était sur le point d'obtenir son diplôme en études urbaines. Ses amis le décrivent comme « un homme fier de son homosexualité, drôle et amical, qui aimait cuisiner et jouer aux jeux vidéo. »

Kaitlin Perras, 23 ans, la seule victime féminine du drame, détenait un diplôme en littérature à l'Université Mount Royal.

Kaitlyn Harris et Kaitlyn MacArthur, venus lui rendre hommage sur les lieux de la tragédie, étaient ses partenaires de danse.

Les éléments de l'enquête laissent croire qu'aucune d'entre elles n'ait fait quelque chose pour provoquer l'attaque, avance la police de Calgary.

Ni l'accusé ni les personnes mortes lors de la fête n'ont eu de démêlés avec la police par le passé.

PLUS:rc