NOUVELLES

Meurtres à Calgary: l'accusé a été transféré dans un centre psychiatrique

16/04/2014 06:39 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

CALGARY - Le jeune homme de 22 ans accusé relativement aux meurtres de cinq étudiants lors d'une fête à proximité de l'Université de Calgary a été transféré dans un centre psychiatrique.

Matthew de Grood, le fils d'un policier d'expérience, fait face à cinq chefs d'accusation de meurtre prémédité.

Selon l'avocat Allan Fay, un juge de paix a ordonné que son client se prête à une évaluation psychiatrique dans un établissement du sud de l'Alberta.

De Grood doit demeurer détenu dans ce centre, avant de revenir en cour le 22 avril.

Me Fay a affirmé que son client semblait lucide et avoir conscience de la situation dans laquelle il se trouve.

Une porte-parole du ministère de la Justice a indiqué qu'un procureur d'Edmonton serait désigné afin d'éviter tout conflit d'intérêt, puisque De Grood est le fils d'un policier.

Les cinq victimes, toutes âgées dans la vingtaine, sont Jordan Segura, Zackariah Rathwell, Josh Hunter, Lawrence Hong et Kaiti Perras.

De Grood avait été invité à la fête. Les enquêteurs n'avaient pas encore établi le motif de l'attaque, mercredi.

Le chef de la police de Calgary, Rick Hanson, avait confié à des journalistes, mardi soir, avoir discuté avec le père du suspect, un policier avec 33 ans d'ancienneté, et que cet officier et sa femme avaient le coeur brisé.

Le chef Hanson a parlé de la «pire affaire de meurtre de l'histoire de Calgary».

Le suspect serait arrivé à cette fête tôt mardi matin, aurait mis la main sur un couteau de grande taille et aurait commencé à poignarder les victimes les unes après les autres, selon M. Hanson.

Trois hommes sont morts sur place, tandis qu'un autre homme et une femme sont décédés plus tard à l'hôpital.

PLUS:pc