NOUVELLES

Liban: les députés convoqués le 23 avril pour élire le chef de l' Etat

16/04/2014 08:53 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

Les députés libanais ont été convoqués le 23 avril pour élire un nouveau chef de l'État devant succéder à Michel Sleimane dont le mandat s'achève le 25 mai, a indiqué mercredi l'agence officielle libanaise (ANI).

"Le président du Parlement Nabih Berri a appelé à une session le mercredi 23 avril à midi pour élire un nouveau président de la République", indique le communiqué.

"La majorité des groupes parlementaires ont donné un avis favorable à la tenue de cette session et garanti que le quorum soit atteint", a expliqué à l'AFP Michel Moussa, un des trois députés désignés par M. Berri pour discuter avec les groupes parlementaires et les partis politiques de cette session.

Pour la tenue d'une telle session, la présence des deux-tiers des 128 députés est requise.

"Dans la période qui nous sépare de la fin du mandat, il est nécessaire de tenir une session et il y a un accord quasi-général que le meilleur moment est la deuxième moitié d'avril. C'est pour cela que M. Berri l'a convoquée le 23 avril" a ajouté M. Moussa qui appartient au groupe parlementaire de M. Berri.

"J'espère que les groupes parlementaires vont tenir parole et qu'il y aura le quorum", a-t-il encore dit.

Le chef du Parlement veut éviter une réédition de la situation de 2007, où les députés ont à plusieurs reprises refusé en raison de divergences politiques de participer à des sessions auxquelles il les avait convoqués.

La convocation ne signifie pas qu'il y aura dès le 23 avril une élection. Le chef de l'État doit appartenir la communauté chrétienne maronite. Jusqu'à présent le seul candidat déclaré est le chef des Forces libanaises Samir Geagea, mais d'autres devraient faire connaître prochainement leurs ambitions présidentielles.

kam/sk/sw

PLUS:hp