La première ministre sortante Pauline Marois a brièvement rencontré son successeur Philippe Couillard en matinée pour organiser la passation des pouvoirs à Québec.

Aux journalistes qui lui ont demandé comment il se sentait alors qu'il se dirigeait vers la salle de la rencontre, M. Couillard a répondu : « Je me sens très bien. C'est une journée normale de préparation ».

Sous l'oeil des caméras, Pauline Marois a accueilli son successeur avec affabilité: « Bienvenue, Monsieur Couillard, dans ce qui sera vos nouveaux locaux ».

Il s'agissait de la première apparition publique de Pauline Marois depuis sa défaite électorale

« Ce sera une rencontre importante », a déclaré M. Couillard. « Je suis sûre que nous allons bien nous entendre », a répondu Mme Marois.

Mais, au final, la rencontre n'aura duré que quelques minutes. M. Couillard est ressorti en disant laconiquement aux journalistes que la conversation avec Mme Marois avait été « cordiale » et qu'il n'y avait eu aucune mésentente. Invité à en dévoiler plus long sur la teneur des propos qu'ils avaient échangés, Philippe Couillard s'est contenté de mentionner qu'il s'était agi de « remarques privées et d'informations techniques ».

La dernière réunion du Conseil des ministres du gouvernement péquiste est prévue à 14 h. Il s'agira alors de la dernière occasion pour Pauline Marois de procéder à des nominations, notamment de proches collaborateurs, comme ce fut le cas lors des élections précédentes.

Pauline Marois fera ensuite une déclaration, vers 15 h.

Les 70 libéraux élus le 7 avril prêteront serment jeudi à 14 h, suivis des 30 péquistes mardi prochain à 10 h, des 22 caquistes à 14 h, et des trois solidaires le 2 mai.

Philippe Couillard procédera, au cours des jours suivants, à la formation de son Conseil des ministres, qui devrait être dévoilé la semaine prochaine.

Loading Slideshow...
  • Pauline Marois a annoncé sa démission après une écrasante défaite du Parti québécois, le 7 avril 2014.

  • Pierre Karl Péladeau, quelques instants avant la démission de Pauline Marois.

  • Pauline Marois a été battue dans sa propre circonscription.

  • Pierre Karl Péladeau salue les militants péquistes.

  • Françoise David et Andres Fontecilla.

  • Françoise David entourée des militants, le soir de l'élection.

  • Les supporters de Québec solidaire applaudissent leur chef Françoise David.

  • Face à l'élection d'un gouvernement libéral, quelques centaines de personnes ont manifesté dans les rues de Montréal.

  • François Legault prononce un discours entouré des militants caquistes.

  • Un groupe de quelques centaines de manifestants marche dans les rues de Montréal pour faire entendre son mécontement en ce soir d'élection provinciale

  • Un groupe de quelques centaines de manifestants marche dans les rues de Montréal pour faire entendre son mécontement en ce soir d'élection provinciale

  • Des militants libéraux manifestent leur joie en voyant les résultats des différents bureaux de vote s'afficher sur les écrans géants, lors de la soirée électorale du chef du PLQ Philippe Couillard, à Saint-Félicien

  • Les partisans applaudissent les résultats lors du rassemblement du Parti libéral du Québec (PLQ) au Théâtre Plaza à Montréal.

  • Le candidat Pierre Arcand lors du rassemblement du Parti libéral du Québec (PLQ) au Théâtre Plaza à Montréal,

  • Le chef caquiste François Legault et son épouse Isabelle Brais écoutent les résultats de la campagne électorale, le 7 avril.

  • Amir Khadir lors de la soirée électorale de Québec Solidaire (QS) à l'Olympia de Montréal

  • Les visages étaient longs au rassemblement du Parti québécois, au Westin à Montréal.


Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.


Comment connecter son compte HuffPost à Facebook pour pouvoir commenter?