NOUVELLES

La banque centrale du Canada maintient son taux directeur à 1%

16/04/2014 10:19 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

La banque centrale du Canada a maintenu mercredi son taux directeur à 1%, inchangé depuis septembre 2010, notant que l'inflation devrait rester "nettement en deçà de 2%" en 2014 dans ce pays.

Cette décision, attendue par les analystes, s'explique par l'évolution de la croissance canadienne, l'inflation "faible" ainsi que par l'endettement des ménages, qui connait encore des "déséquilibres", remarque la Banque dans un communiqué.

Pour l'année en cours et 2015, l'institution d'Ottawa prévoit une croissance de 2,5% du produit intérieur brut (PIB), qui devrait marquer le pas en 2016 pour s'établir autour de 2%.

Le budget du gouvernement canadien, présenté en février, prévoyait un taux de croissance de 2,3% en 2014, de 2,5% en 2015, après 2% en 2013.

Sur le plan international, la banque du Canada s'attend à ce que la croissance de l'économie mondiale se "raffermisse au cours des trois prochaines années, à mesure que les vents contraires qui ont bridé l'activité se dissiperont". Le taux de croissance de l'économie mondiale devrait ainsi atteindre 3,3% en 2014, 3,7% en 2015 et 2016, selon les projections des économistes canadiens.

L'institution cite en particulier la reprise de l'économie des États-Unis, premier partenaire commercial du Canada, où l'hiver particulièrement froid semble avoir bridé la consommation. "De fait, la demande privée pourrait se révéler plus forte qu'escomptée" à l'avenir, fait valoir la Banque.

En Europe, où la croissance demeure "modeste", "la reprise naissante pourrait être compromise par les risques émanant de la situation concernant la Russie et l'Ukraine", s'inquiète-t-elle.

L'économie en Chine reste "solide", même si "les vulnérabilités financières sont plus préoccupantes".

sab/sl/are

PLUS:hp