NOUVELLES

Jordanie: les véhicules visés transportaient des trafiquants d'armes (ministre)

16/04/2014 11:05 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

Le ministre jordanien de l'Information, Mohammad Momani, a affirmé à l'AFP que les véhicules visés mercredi matin par un raid de l'armée de l'air jordanienne à la frontière syrienne transportaient des trafiquants d'armes, qui ont "tous été tués".

"Les premières investigations montrent que (les personnes) se trouvant à l'intérieur des véhicules (...) essayaient de faire passer en contrebande des armes et d'autres choses", a déclaré M. Momani, également porte-parole du gouvernement.

"Ils ont tous été tués", a-t-il ajouté, sans préciser leur nombre.

L'armée de l'air jordanienne avait auparavant expliqué avoir détruit mercredi matin des véhicules militaires qui tentaient de pénétrer dans le royaume depuis la Syrie.

"Les véhicules, camouflés, ont essayé d'entrer depuis un secteur au terrain accidenté. Les avions de combat ont lancé des tirs de semonce, qui ont été ignorés, les conduisant à détruire ces véhicules", a indiqué l'armée jordanienne, en précisant qu'elle "ne tolèrera pas ce type d'actions".

Les personnes visées étaient "des trafiquants d'armes, qui cherchaient parfois à faire entrer aussi de la drogue", a indiqué de son côté un responsable militaire.

Les autorités de Damas ont elles assuré que les véhicules visés n'appartenaient pas à leur armée.

Amman a récemment indiqué que le trafic d'armes via sa frontière avait augmenté de 300% l'année passée.

akh-cco/feb

PLUS:hp