NOUVELLES

Garcia Marquez souffre d'une pneumonie, affirme le président colombien

16/04/2014 11:49 EDT | Actualisé 16/06/2014 05:12 EDT

Le président de la Colombie, Juan Manuel Santos, a affirmé mercredi que le prix Nobel colombien de Littérature Gabriel Garcia Marquez n'avait pas de nouveau un cancer, comme l'avait annoncé un journal mexicain, mais une "pneumonie" qui se trouve "sous contrôle".

"Ce n'est pas vrai ce qui a été publié par un journal mexicain, selon lequel un cancer se serait ravivé et étendu. Ce n'est pas vrai", a lancé M. Santos à des journalistes, lors d'un déplacement à Popayan (sud).

L'écrivain, âgé de 86 ans, "a souffert d'une pneumonie à un âge avancé. Cette pneumonie est à présent sous contrôle. Il est chez lui et, évidemment, nous prions tous pour sa récupération", a ajouté le chef de l'Etat.

Le quotidien mexicain El Universal, citant des "sources dignes de foi", avait indiqué lundi dernier que le cancer lymphatique dont avait été victime Gabriel Garcia Marquez il y a quinze ans était réapparu et s'étendait maintenant au poumons, aux ganglions et au foie.

A la suite de cette annonce, la famille de Gabriel Garcia Marquez avait précisé que ce dernier se trouvait dans un état de santé "très fragile" mais "stable" dans sa maison de Mexico, sans faire allusion à un cancer.

Installé au Mexique depuis 1961, avec des périodes de séjour alternées à Cartagena (Colombie), Barcelone (Espagne) et La Havane, Garcia Marquez vit depuis plusieurs années retiré de la vie publique et lors de ses rares apparitions n'a fait aucune déclaration à la presse.

Le Colombien est considéré comme l'un des plus grands écrivains de l'histoire de la littérature de langue espagnole. L'oeuvre qui lui a valu la célébrité et est considérée comme son chef-d'oeuvre est "Cent ans de solitude", roman publié en 1967.

lda/pz/gg

PLUS:hp