NOUVELLES

Valparaiso: Bachelet va dresser un "plan cadre" pour la reconstruction

15/04/2014 09:48 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

La présidente chilienne Michelle Bachelet a annoncé mardi la mise en place d'un "plan cadre" pour la reconstruction des zones dévastées par l'incendie qui fait rage depuis quatre jours à Valparaiso.

"Nous allons chercher à reconstruire avec un plan cadre, pour envisager la ville de manière adéquate. Nous devons travailler avec des experts pour lancer ce chantier", a annoncé la présidente socialiste à radio Cooperativa.

Ce plan prévoit notamment un nouveau plan urbanistique pour les six collines touchées par l'incendie, sur les 44 qui entourent le port de Valparaiso, où vivent de nombreux habitants pauvres dans des maisons en bois.

Parti samedi de la Polvora, à la périphérie de Valparaiso, l'incendie a ravagé plusieurs quartiers périphériques de cette ville portuaire du centre du Chili. Bilan provisoire: 15 morts, 12.500 sinistrés, 2.900 habitations détruites et 1.650 hectares brûlés.

Les autorités espèrent réussir à contrôler l'incendie à partir de mercredi. "Nous prévoyons de parvenir au contrôle total de l'incendie demain" mercredi, a annoncé le ministre de l'Intérieur Rodrigo Penailillo.

Les pompiers ont gagné du terrain sur les flammes, mais ils éprouvent de grandes difficultés à atteindre certaines zones d'habitat précaire reculées édifiées sur des collines au relief très escarpé.

Les autorités affirmaient mardi ne pas être à l'abri d'une reprise du feu. "Nous ne pouvons pas parler de situation sous contrôle. La situation aujourd'hui est plus calme qu'hier et indubitablement plus calme que le premier jour. Nous devons rester en alerte et travailler sans relâche", a estimé le ministre de l'Intérieur.

A la faveur d'un net affaiblissement du vent, les flammes ont perdu de la vigueur mardi. Mais plusieurs foyers restaient vivaces et menaçaient divers points de l'agglomération située à 120 km de Santiago.

"La ville s'est étendue sans planification", a souligné Mme Bachelet, qui projette d'établir une nouvelle conception du paysage urbain de Valparaiso.

La présidente a également rappelé qu'elle s'engageait à reloger - provisoirement puis définitivement - les personnes ayant perdu leurs domiciles dans le sinistre.

Mme Bachelet a par ailleurs annoncé que les enfants de Valparaiso affectés par l'incendie recevraient des trousseaux scolaires en vue de la reprise des cours, suspendus jusqu'au 21 avril.

Enfin, la présidente a indiqué qu'elle désignerait prochainement un délégué du gouvernement pour coordonner la reconstruction de Valparaiso, mais aussi des régions de Tarapaca, Arica et Parinacota (nord), frappées le 1er avril dernier par un séisme de magnitude 8,2 qui a fait 6 morts et d'importants dégâts.

"Nous menons de front deux processus. Je ne peux révéler de délais pour le moment mais nous savons que ces processus de longue haleine vont durer tout le mandat", a prédit Mme Bachelet, élue en décembre dernier pour un nouveau mandat de quatre ans après avoir déjà occupé la présidence entre 2006 et 2010.

msa/pl/ag/glr/mf

PLUS:hp