NOUVELLES

Un parlementaire défend les origines "aryennes" des Russes

15/04/2014 07:13 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

Un parlementaire pro-Kremlin en charge de l'Éducation, a appelé les Russes à "apprécier" leurs origines "aryennes", qui doivent, selon lui, figurer dans les manuels d'histoire, provoquant mardi un scandale dans la presse russe.

"Notre pays a une grande histoire. Une branche d'une tribu aryenne est descendue des Carpates (chaîne de montagne d'Europe centrale), s'est implantée pacifiquement dans la Grande Plaine russe, la Sibérie, la partie la plus froide de la planète, est allée jusqu'à l'océan Pacifique", a déclaré Viatcheslav Nikonov, cité par le site officiel de la Douma, la chambre basse du Parlement.

Ce peuple "s'est nourri des riches cultures de Byzance, de l'Europe, de l'Asie, a écrasé le plus épouvantable ennemi de l'Humanité - le nazisme -, et a ouvert le chemin de l'espace", a ajouté M. Nikonov.

Il n'était pas joignable mardi pour commentaire.

Les propos de M. Nikonov, petit-fils du ministre soviétique des Affaires étrangères Viatcheslav Molotov qui avait signé le pacte secret de non-agression entre l'URSS et l' Allemagne nazie en 1939, ont fait scandale dans une partie de la presse russe et sur l'internet.

Plus qu'avec la Russie, "il y a un lien étroit entre les aryens et la justification scientifico-historique du Troisième Reich", observe le quotidien Vedomosti.

"L'heure est venue de trouver une nouvelle identité super-ethnique des Russes (...): les Slaves deviennent des aryens", ironise pour sa part le blogueur Iouri Magarchak,sur le site de la radio Echo de Moscou.

La crise ukrainienne a provoqué la montée du nationalisme en Russie.

Le Kremlin a dénoncé les comparaisons entre sa politique et l'annexion des Sudètes par Hitler, après le rattachement de la Crimée à la Russie en mars dernier.

ml/lpt/ml

PLUS:hp