NOUVELLES

Therrien laisse planer le mystère quant à la composition des trios du CH

15/04/2014 01:19 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT
ASSOCIATED PRESS
Montreal Canadiens players, including center Tomas Plekanec (14), of the Czech Republic, and defenseman Douglas Murray (6), celebrate a goal against the Tampa Bay Lightning by right winger Brendan Gallagher during the first period of an NHL hockey game Tuesday, April 1, 2014, in Tampa, Fla. (AP Photo/Chris O'Meara)

BROSSARD, Qc - Les séries, c'est le temps des cachotteries. Le Canadien a quitté Montréal, mardi, en laissant planer quelques mystères.

Brandon Prust reviendra-t-il au jeu, ou pas? Michaël Bournival fera-t-il ses débuts en séries, mercredi? Lars Eller, Rene Bourque et Brian Gionta joueront-ils ensemble?

À l'entraînement au Complexe sportif Bell, Prust a complété une unité à l'attaque avec Tomas Plekanec et Brendan Gallagher. Le jeune Bournival a patiné aux côtés de Daniel Brière et de Dale Weise, au sein du quatrième trio.

Mais l'entraîneur Michel Therrien a affirmé, comme il l'avait fait la veille, qu'on ne devait pas en tirer des conclusions hâtives.

«Ne vous fiez pas trop aux trios, a-t-il mentionné. C'est tout ce que je peux vous dire. Ça change.»

Un indice toutefois qui nous laisse croire que Prust jouera face au Lightning de Tampa Bay, c'est qu'on ne l'a pas rendu disponible aux journalistes.

Pour ce qui est de Bournival, il a répondu aux questions comme s'il sera de la formation.

En défense, les duos qu'on enverra dans la mêlée paraissent coulés dans le béton. Tout indique que les vétérans Francis Bouillon et Mike Weaver formeront la troisième paire. Douglas Murray et le jeune Jarred Tinordi devraient être laissés de côté lors du premier match.

«C'est un honneur pour moi de prendre part aux séries, a dit Bouillon, qui ne jouait presque pas il y a à peine un mois. Tout le monde est gonflé à bloc, très fébrile.

«Je n'ai pas eu la chance de jouer beaucoup avec Mike, seulement quelques matchs, a-t-il ajouté, mais j'aime ce qu'il apporte à l'équipe. Il est très fiable défensivement.»

Therrien a quelque peu vendu la mèche en parlant de Weise et de Weaver de façon trop élogieuse pour ne pas faire appel à leurs services.

Les seules certitudes sont la composition du trio de David Desharnais (avec Max Pacioretty et Thomas Vanek) ainsi que les deux premiers duos de défenseurs (Andrei Markov-Alexei Emelin et Josh Gorges-P.K. Subban). Et nul besoin de préciser l'identité du gardien...

Price détendu

Carey Price s'est présenté devant la horde de médias en assurant ne pas être animé d'une quelconque fébrilité additionnelle, compte tenu de la fructueuse saison qu'il vient de connaître.

«La préparation par rapport aux années antérieures demeure la même. J'essaie de rester stable et de garder les choses simples.»

Le gardien, qui montre une fiche de 9-17 en séries, a souligné que c'est la philosophie que prône l'entraîneur des gardiens Stéphane Waite et que ça rapporte des dividendes jusqu'à maintenant.

Avant de s'amener chez le CH cette saison, Waite a connu énormément de succès avec les gardiens qu'il a eus sous ses ordres chez les Blackhawks de Chicago, portant aux doigts deux bagues de la Coupe Stanley.

«Tout ce qui compte, c'est le prochain match, a continué Price. Peu importe le passé, qu'on ait bien ou mal joué, on centre toute la préparation pour gagner le match qui vient.»

Le médaillé d'or olympique a réitéré que l'expérience vécue à Sotchi a été fort enrichissante sur le plan personnel.

«J'ai vu comment d'autres gars se comportent dans des situations de grandes tensions, comment des gagnants de la Coupe Stanley se préparent.»

Il a dit s'attendre à une série très serrée au cours de laquelle peu de buts seront marqués.

«Nous sommes très à l'aise dans ce type de matchs. Tout le monde devra s'appliquer en défense parce qu'on sait qu'un seul but peut faire toute la différence. Nous devrons limiter les occasions du Lightning et saisir les nôtres. Ce sera un facteur très important.»

Dans ce contexte, où la marge de manoeuvre est très mince pour un gardien, Price a dit qu'il ne se soucie que d'effectuer les arrêts, un à la fois.

«C'est mon unique préoccupation comme gardien. Je ne suis pas là pour marquer des buts.»

Price ne personnalise pas la confrontation qui se dessine entre l'as marqueur du Lightning Steven Stamkos et lui.

«Il est évidemment un très bon joueur, mais je ne le vois pas différemment des autres, a-t-il déclaré au sujet de Stamkos. Parce que, pour un gardien, peu importe la lame de bâton sur laquelle la rondelle se retrouve, vous devez la stopper.»

L'attaquant Travis Moen s'est entraîné avec le groupe pour la première fois depuis qu'il a subi une commotion cérébrale, le 24 mars. Il n'est pas autorisé à encaisser ou à appliquer des mises en échec. Moen a accompagné ses coéquipiers en Floride.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des célébrations de la coupe Stanley à Montréal