NOUVELLES

Nigeria : les islamistes enlèvent plus de 100 jeunes filles

15/04/2014 01:42 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

Boko Haram récidive. Après l'attentat meurtrier de lundi, ce groupe islamiste a enlevé plus de 100 lycéennes dans un établissement scolaire de Chibok, dans l'État de Borno, dans le nord-est du pays, confirme une source du milieu de la sécurité.

Des hommes armés sont arrivés « dans des camions et sur des motos et ils se sont dirigés vers l'école », a rapporté un habitant.

Les forces de l'ordre ont suivi « les traces d'un camion » à bord duquel les jeunes filles ont été emmenées, mais elles ont retrouvé le véhicule vide « hors service dans les broussailles », a précisé une source policière.

Cet enlèvement intervient au moment où le Nigéria est secoué par une vague de violence meurtrière.

Les autorités sont sur le qui-vive et des troupes ont été déployées dans les rues d'Abuja au lendemain de l'attentat qui a fait au moins 75 morts à une heure de pointe dans la gare de bus de Nyanya, à quelques kilomètres du centre-ville.

C'est la première fois depuis deux ans que les islamistes s'attaquent à la capitale, soulevant des inquiétudes sur une éventuelle propagation de l'insurrection islamiste au reste du pays.

Malgré cet attentat, le Forum économique mondial pour l'Afrique maintient la conférence prévue du 7 au 9 mai à Abuja.

PLUS:rc