NOUVELLES

Ludoplex : la Santé publique déplore le choix du nouvel emplacement

15/04/2014 02:39 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

La Santé publique déplore le déménagement du Salon de jeux de Québec au centre commercial Fleur de Lys, qui est situé dans la même « zone de pauvreté », à un kilomètre à peine de l'emplacement actuel.

Loto-Québec a annoncé lundi que le Ludoplex, situé sur les terrains d'ExpoCité, sera réaménagé dans un local de Fleur de Lys, de l'autre côté de l'autoroute Laurentienne.

Le directeur régional de santé publique de la Capitale-Nationale, le Dr François Desbiens, aurait préféré que l'établissement soit « relocalisé à l'extérieur d'une zone de forte défavorisation » tel que le recommandait son organisme dans un rapport publié en janvier dernier.

La Santé publique préconisait « une zone touristique, pour que ce soit principalement des touristes qui puissent y jouer », explique Dr Desbiens.

« On pense qu'il y a eu là une opportunité manquée de pouvoir relocaliser le Salon de jeux dans un endroit plus riche avec des conséquences moins grandes chez les joueurs qui y perdent trop d'argent », ajoute-t-il.

Loto-Québec dit avoir lu le rapport de la Santé publique et étudié « un certain nombre de sites potentiels dans des secteurs touristiques », indique la porte-parole Marie-Claude Rivet.

Mais au final, « c'est Fleur de Lys qui répondait aux plus grands nombres de critères », indique Mme Rivet. Parmi les facteurs qui ont fait pencher la balance en faveur du centre commercial du boulevard Wilfrid-Hamel, il y a le zonage, les coûts du réaménagement, la proximité d'un réseau routier et les espaces de stationnement.

Le député libéral de Vanier-Les Rivières est en accord avec la décision. « Je n'ai pas de problème avec ça. On reste dans le secteur du Colisée. Avec l'amphithéâtre qui est en train de se construire, il y a tout un renouvellement qui se fait aux alentours. C'est bon pour Fleur de Lys », soutient Patrick Huot.

PLUS:rc