NOUVELLES

Les ventes résidentielles ont augmenté de 4,9 pour cent au Canada en mars

15/04/2014 12:52 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

TORONTO - L'Association canadienne de l'immeuble (ACI) a annoncé mardi que les ventes résidentielles avaient augmenté de 4,9 pour cent le mois dernier, comparativement à la même période il y a un an, mais qu'elles étaient demeurées sous la moyenne des 10 dernières années.

L'ACI a aussi indiqué que les ventes résidentielles avaient augmenté d'un pour cent au pays de février à mars, mais qu'elles avaient été inférieures au plus récent sommet atteint en août 2013.

Les ventes ont augmenté dans plus de la moitié des marchés résidentiels locaux en mars, avec en tête ceux de Vancouver, Calgary et Toronto. Le nombre des nouvelles inscriptions est cependant demeuré sensiblement le même, n'ayant augmenté que de 0,5 pour cent, tandis que le nombre de résidences à vendre demeurait peu élevé.

L'économiste en chef de l'ACI, Gregory Klump, a affirmé que mars avait représenté une amélioration par rapport aux deux mois précédents, mais que «rien n'indique que la demande latente soit sur le point de se déclencher».

M. Klump a aussi fait remarquer que certains marchés, comme ceux de Toronto et Calgary, voyaient chaque inscription recevoir plusieurs offres.

Cela signifie que les ventes au pays ont été retenues en raison d'une offre insuffisante et cela, malgré une forte demande dans certains marchés, étant donné qu'ensemble, Toronto et Calgary représentent un quart de l'activité nationale, a-t-il précisé.

À l'échelle nationale, le nombre de résidences inscrites pour la vente couvrait 6,3 mois d'activité à la fin de mars, par rapport à 6,4 mois à la fin de février, et à 6,5 mois à la fin de janvier.

Le prix moyen des maisons vendues au Canada en mars s'élevait à 401 419 $, soit une hausse de six pour cent par rapport au même mois l'année dernière.

PLUS:pc