NOUVELLES

Le TSX grimpe légèrement malgré l'inquiétude entourant la Chine

15/04/2014 05:19 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé la séance de mardi en légère hausse malgré l'inquiétude entourant la croissance économique en Chine et l'intensification des tensions entre l'Ukraine et la Russie.

L'indice composé S&P/TSX a terminé la journée en hausse de 19,49 points, à 14 303,92 points.

Le dollar canadien s'est quant à lui déprécié de 0,2 cent US à 91,1 cents US, à la veille de l'annonce de la Banque du Canada au sujet de son taux d'intérêt directeur. Tous les analystes s'attendent à ce que la banque centrale ne modifie pas son taux, qui se situe à un pour cent depuis septembre 2010.

Les principaux indices new-yorkais ont clôturé en hausse, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles ayant gagné 89,32 points à 16 262,56 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a pris 12,37 points à 1842,98 points et que l'indice composé du Nasdaq s'est emparé de 11,47 points à 4034,16 points.

La tension a grimpé d'un cran mardi en Ukraine, lorsque les forces militaires du gouvernement ont entrepris leur première action depuis que le président intérimaire a annoncé une «opération antiterroriste» contre les séparatistes qui ont pris le contrôle de nombreux édifices dans l'est du pays.

Le gouvernement a indiqué avoir reprise le contrôle d'un petit aéroport dans l'est de l'Ukraine, lequel était occupé par des milices pro-russes.

Des données en provenance de la Chine montraient aussi un resserrement de la croissance du crédit. La croissance des réserves d'argent a avancé en mars à sa plus lente allure en 17 ans.

Ce ralentissement soulève de nouvelles inquiétudes quant à la croissance de la deuxième plus grande économie au monde. Certains craignent que la croissance du produit intérieur brut tombe en deçà de la barre des sept pour cent pour l'année en cours, ce qui serait inférieur d'au moins un demi-point de pourcentage à la cible que s'était fixée le gouvernement. Les chiffres officiels chinois au sujet de la croissance seront dévoilés mercredi.

Les marchés ont cependant mieux accueilli les résultats trimestriels de certaines entreprises.

Coca-Cola a ainsi surpassé les attentes avec un bénéfice ajusté par action de 44 cents US et son titre a progressé de 3,74 pour cent, tandis que le géant des produits de soins de santé Johnson&Johnson a affiché un bénéfice de 1,54 $ US par action, lui aussi supérieur aux attentes, et son action a gagné 2,12 pour cent.

À Toronto, le secteur de la technologie a réalisé les meilleurs gains, avec une hausse de 0,58 pour cent.

Le cours du pétrole brut a reculé de 30 cents US à 103,75 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York, mais le secteur de l'énergie du parquet torontois a avancé de 0,15 pour cent.

Le secteur aurifère a cependant été un des grands perdants de la séance de mardi, avec une baisse de 2,15 pour cent. Le prix du lingot a échappé 27,20 $ US à 1300,30 $ US l'once à New York.

Le secteur des métaux de base a quant à lui effacé 1,3 pour cent, le cours du cuivre ayant plongé de 6 cents US à 2,98 $ US la livre à New York.

PLUS:pc