NOUVELLES

La cour rejette l'appel de Red Bull dans le dossier Daniel Ricciardo

15/04/2014 09:13 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

PARIS - L'écurie Red Bull est «déçue» du rejet de son appel contre la disqualification de son pilote Daniel Ricciardo au Grand Prix d'Australie, mais elle a indiqué se concentrer maintenant sur la prochaine épreuve de la saison.

La cour internationale d'appel à Paris, qui est responsable de résoudre les disputes dans le sport automobile, a rendu son verdict mardi et Ricciardo ne récupérera pas les 18 points qu'il aurait obtenus pour sa deuxième place à Melbourne.

Si la cour avait accepté l'appel de Red Bull, Ricciardo compterait 30 points, ce qui lui permettrait de grimper au troisième rang du championnat des pilotes derrière les pilotes Mercedes Nico Rosberg et Lewis Hamilton.

L'Australien reste plutôt à 12 points et au 10e rang du classement à l'approche du Grand Prix de Chine, qui aura lieu dimanche à Shanghai.

Les officiels du Grand Prix d'Australie, qui a eu lieu le 16 mars, avaient disqualifié Ricciardo pour avoir violé les nouvelles règles de la F1 en matière de consommation de carburant. Ces règles limitent la quantité de carburant que les voitures peuvent utiliser et la vitesse à laquelle il est consommé. La RB10 de Ricciardo a dépassé la limite de consommation de 100 kg par heure. Red Bull avait blâmé ses capteurs utilisés pour mesurer la consommation d'essence.

Après avoir écouté des présentations pour et contre l'appel de Red Bull lors d'une audience lundi, la cour a mentionné mardi dans une brève déclaration qu'elle maintenait la décision prise par les officiels du Grand Prix.

«Nous sommes évidemment déçus du résultat et nous n'aurions pas porté notre cause en appel si nous n'avions pas pensé avoir raison, peut-on lire dans un communiqué émis par Red Bull. Nous avons toujours cru respecter les règles technologiques au cours du Grand Prix d'Australie 2014.»

PLUS:pc