NOUVELLES

Grand Nord russe: près d'un millier de rennes morts d'épuisement

15/04/2014 08:30 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

Presque un millier de rennes sont morts d'épuisement dans la région de Nenetsk, dans le Grand Nord russe, à cause notamment du gel des pâturages et de la surpopulation, a annoncé mardi l'administration locale.

"L'épuisement des rennes à Kolgouev (une île de la mer de Barents) est dû au gel des pâturages et aussi d'erreurs des éleveurs", a affirmé Alexandre Antonov, vétérinaire en chef de la région cité dans un communiqué de presse de l'administration locale.

Le gel des pâturages à Koulgouev est dû aux variations de températures autour de zéro, selon cette même source.

Le cheptel de rennes à l'île Kolgouev au 1er janvier 2014 comptait plus de 8.000 têtes, dépassant la norme fixée à 5.000 têtes.

Une enquête a été ouverte, a précisé cette même source.

La région de Iamalo-Nenetsk accumule le cheptel des rennes le plus important en Russie, presque 700.000 têtes, soit la moitié environ du cheptel russe et 35% du cheptel mondial, selon des chiffres officiels cités par la presse russe.

mak/lpt/fw

PLUS:hp