NOUVELLES

Fusillades dans des lieux juifs au Kansas: un suprémaciste blanc est accusé

15/04/2014 07:10 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

OVERLAND PARK, États-Unis - Un suprémaciste blanc accusé relativement à des fusillades dans des lieux de rassemblements juifs ayant fait trois morts au Kansas, a comparu par vidéo en chaise roulante, mardi.

Trois personnes ont été tuées dans l'État du Kansas après qu'un individu eut ouvert le feu à l'extérieur d'un centre communautaire juif, puis dans une communauté juive pour retraités, dimanche.

Portant une jaquette anti-suicide, Frazier Glenn Cross s'est levé sans aide pour faire face à la caméra, croisant ses bras et prenant la parole seulement pour répondre aux questions de routine du juge. Il a demandé un avocat désigné par la cour.

Un porte-parole du bureau du shérif du comté de Johnson n'a pas voulu dire, mardi, pourquoi l'accusé était en chaise roulante. Les procureurs ont éclipsé les questions sur la santé de Frazier Glenn Cross, lundi.

L'homme de 73 ans est détenu sous une caution de 10 millions $, et sa prochaine présence en cour est prévue le 24 avril.

L'avocat du district Steve Howe a affirmé que les détails sur les gestes ayant mené aux accusations contre Frazier Glenn Cross sont inscrits dans une déclaration sous serment, des informations qui ne sont pas rendues publiques au Kansas. La plainte criminelle dévoilée mardi décrit les accusations de meurtre et inclut une liste de témoins, sans plus.

PLUS:pc