NOUVELLES

Condamné pour fraude fiscale, Berlusconi fera du service communautaire

15/04/2014 07:07 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

MILAN - Un tribunal de Milan a imposé mardi à Silvio Berlusconi une année de service communautaire, à raison de quatre heures par semaine, dans un centre pour personnes âgées.

L'ex-chef du gouvernement italien a reçu cette sentence après avoir été condamné pour fraude fiscale.

Cette affectation à des travaux communautaires aura pour effet de restreindre la capacité de M. Berlusconi à participer à la prochaine campagne électorale européenne.

L'ancien chef de gouvernement âgé de 77 ans ne peut pas être candidat en raison de sa condamnation mais il reste une force politique à la tête de la formation Forza Italia.

Le tribunal a déclaré mardi que M. Berlusconi allait devoir passer la plupart de son temps dans la région lombarde, où il vit.

On lui a toutefois accordé la permission de se rendre à Rome, du mardi au jeudi, chaque semaine.

Les avocats de M. Berlusconi, qui avaient demandé des travaux communautaires plutôt qu'une détention à domicile, ont estimé que la décision du tribunal est «équilibrée», compte tenu des activités politiques de leur client.

«S'il peut continuer à rencontrer tout le monde, c'est essentiellement ce qu'il fait déjà, a dit le politologue Roberto D'Alimonte, de l'université LUISS à Rome. Quatre heures par semaine de travaux communautaires, ce n'est rien.»

M. Berlusconi fait toujours l'objet d'un procès pour corruption politique à Naples et d'un autre procès dans une affaire de moeurs. Il est aussi sous enquête pour avoir possiblement tenté d'influencer des témoins dans ce même dossier.

PLUS:pc