NOUVELLES

Cinq morts dans une agression au couteau à Calgary (PHOTOS)

15/04/2014 08:59 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT
Agence QMI

Une fête d'étudiants a mal tourné dans le quartier Brentwood de Calgary lorsque cinq personnes ont été tuées à l'arme blanche, tôt mardi matin. Les victimes, quatre hommes et une femme, sont dans la jeune vingtaine ou à la fin de l'adolescence.

Les policiers ont été appelés sur les lieux du drame, une résidence située dans le croissant Butler Nord-Ouest, vers 1 h 20, heure normale des Rocheuses.

Trois hommes ont été déclarés morts sur place. Deux autres victimes, dont la femme, ont été transportées à l'hôpital, mais elles n'ont pas survécu à leurs blessures. Une autre personne a subi des blessures mineures.

L'identité des victimes ne sera révélée qu'une fois les autopsies terminées, a déclaré le Service de police de Calgary par voie de communiqué.

Le suspect a pris la fuite à pied, mais des policiers l'ont appréhendé environ 40 minutes plus tard grâce aux chiens policiers. Le suspect a dû être soigné pour des morsures infligées par l'un des chiens policiers qui le traquaient. Il est maintenant en détention et interrogé par les policiers.

Les enquêteurs ne recherchent pas d'autres suspects. Le mobile de l'agression demeure inconnu.

Selon des informations recueillies par CBC, le suspect est le fils d'un policier de Calgary.

Plusieurs témoins - des étudiants participant à la fête - sont interrogés par la police.

Le syndicat étudiant de l'Université de Calgary indique que du soutien psychologique est disponible à son centre de bien-être.

« Nous sommes choqués d'apprendre cette tragédie sans sens qui est arrivée tôt ce matin, » écrit son président, Raphael Jacob, dans un communiqué.

« Nos pensées et nos condoléances vont aux familles et aux amis des personnes affectées. » — Raphael Jacob, président du syndicat étudiant de l'Université de Calgary

Les résidents du quartier résidentiel habituellement tranquille soutiennent que la résidence où s'est déroulé le drame est louée par des étudiants de l'Université de Calgary.

Le conseiller municipal du quartier, Ward Sutherland, déplore quant à lui « la perte horrible » de ces cinq vies, par le biais d'un message envoyé à partir de son compte Twitter.

« C'est un évènement très tragique, » a pour sa part déclaré le premier ministre par intérim de l'Alberta, Dave Hancock.

« Tout le monde se demande ce qui s'est passé, » ajoute-t-il, en rappelant que l'enquête suit son cours.

Une fête dans le jardin arrière de la maison

Doug Jones, qui habite à côté de la maison où s'est déroulé le drame, dit que 12 à 20 personnes en âge d'être à l'université participaient à la fête dans le jardin arrière de la résidence.

« Quand il a commencé à faire sombre, ils sont rentrés à l'intérieur, » raconte-t-il. « Une fois à l'intérieur, c'était comme si rien ne se passait. Ce n'était pas du tout bruyant. »

Trois étudiants habitent dans la maison, affirme M. Jones. Il est choqué qu'un tel évènement puisse arriver dans ce quartier tranquille.

L'Université de Calgary confirme être en deuil de cinq étudiants.

La tuerie est survenue au cours d'une fête étudiante au terme d'une journée de célébrations notamment marquée par la « Journée bermudas », qui souligne la fin de la session d'hiver de plusieurs d'entre eux.

INOLTRE SU HUFFPOST

5 Dead In Calgary House Party Stabbing