NOUVELLES

Canada: cinq étudiants tués à l'arme blanche, un suspect arrêté

15/04/2014 03:07 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

Cinq étudiants ont été tués à l'arme blanche lors d'une fête dans la nuit de lundi à mardi à Calgary, dans l'ouest canadien, et le suspect, l'un des invités de cette soirée et fils d'un policier, a été arrêté.

Les victimes sont quatre garçons de 22 à 27 ans et une jeune fille de 23 ans, a indiqué Rick Hanson, chef de la police de Calgary, ville de la province de l'Alberta.

Trois d'entre elles étaient déjà mortes à l'arrivée des secours. La jeune fille, qui gisait dans le hall de la maison, et un des jeunes hommes retrouvé "dans un état critique" ont été transportés à l'hôpital où leur décès a été constaté.

"Le lieu du drame était horrible", a décrit Rick Hanson, en précisant qu'au stade de l'enquête, aucun mobile n'était avancé pour expliquer une telle tragédie.

Selon la télévision publique CBC, le suspect, âgé de 23 ans, est le fils d'un officier de police de la ville, ce que n'a pas voulu confirmer Rick Hanson en notant qu'il avait parlé au père "totalement anéanti" du suspect, qui devait être déféré en fin de journée devant un juge.

Invité à la fête, le suspect est arrivé tardivement. "Il s'est présenté, un des hôtes l'a accueilli". Ensuite, "il s'est procuré un grand couteau et a frappé les victimes les unes après les autres, les poignardant plusieurs fois", a expliqué le chef de la police lors d'une conférence de presse.

La maison, située dans un quartier calme du nord-ouest de la ville, à quelque trois kilomètres de l'Université de Calgary, était louée par des étudiants qui avaient organisé la soirée pour "la journée du bermuda", célébrant la fin du trimestre universitaire et de l'hiver.

"L'Université de Calgary pleure la mort de cinq jeunes tués tôt ce (mardi) matin", a indiqué cette université, disant attendre que le service médico-légal lui donne l'identité des victimes.

"C'est la pire tuerie de l'histoire de Calgary et nous n'avons jamais vu cinq personnes tuées par un individu en un seul lieu", a ajouté le chef de la police.

La police a été appelée vers 01H20 locales (07H20 GMT) par l'un des participants à la fête, selon Rick Hanson.

"Les pensées et les prières de tous les Calgariens vont aux jeunes" qui ont perdu la vie mardi, ainsi qu'à "leur famille, leurs amis et la communauté universitaire", a réagi Naheed Nenshi, le maire de la ville, sur son compte Twitter.

mbr/sab/sam

PLUS:hp