NOUVELLES

Boston se souvient de l'attentat du marathon, survenu il y a un an

15/04/2014 06:05 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

BOSTON - Des survivants, proches des victimes, premiers répondants et élus ont observé un moment de silence près du fil d'arrivée du marathon de Boston, mardi, pour souligner l'instant au cours duquel deux bombes «cocottes-minute» ont explosé il y a un an.

Environ 2500 personnes ont pris part à une commémoration sur invitation au Centre de congrès Hynes, avant de marcher sous la pluie jusqu'au fil d'arrivée pour le moment de silence. Des cloches ont résonné et un drapeau a été hissé par l'agent Richard Donohue, qui avait été blessé sérieusement durant un échange de tirs avec les suspects des attaques.

Les cérémonies ont évoqué tour à tour la grande tristesse des pertes de vies innocentes et la fierté de la résilience des résidants de Boston après les attaques terroristes.

«Ce jour sera toujours éprouvant, mais cette ville sera toujours forte», a dit l'ancien maire Thomas Menino aux gens présents au Centre de congrès Hynes.

Le vice-président Joe Biden, qui prenait part à la cérémonie, a déclaré que le courage démontré par les survivants et les proches des victimes était une source d'inspiration pour d'autres Américains affrontant des situations tragiques et la perte d'êtres chers.

«Vous êtes devenus le visage de la résilience de l'Amérique», a-t-il exprimé.

M. Biden a aussi salué les quelques 36 000 coureurs qui prévoient participer au marathon de Boston lundi prochain, soutenant qu'ils enverraient un message aux terroristes.

«L'Amérique ne baissera jamais les bras, a lancé le vice-président sous les applaudissements nourris. Le fil d'arrivée nous appartient.»

À Washington, le président Barack Obama a commémoré le triste anniversaire avec un moment de silence privé à la Maison-Blanche.

«Nous reconnaissons aujourd'hui le courage incroyable et le leadership de plusieurs Bostoniens dans la foulée de cette tragédie épouvantable, a dit M. Obama par voie de communiqué. Et nous offrons notre reconnaissance la plus profonde aux courageux pompiers, policiers, professionnels de la santé, coureurs et spectateurs qui, l'espace d'un instant, ont témoigné de l'esprit qui anime Boston — la persévérance, la liberté et l'amour.»

Les commémorations du premier anniversaire de l'attentat du marathon de Boston ont débuté mardi matin avec le dépôt d'une gerbe de fleurs sur le site des explosions. La cérémonie s'est tenue en présence des familles des trois personnes tuées par les bombes et de proches du policier du Massachusetts Institute of Technology abattu dans les heures qui ont suivi.

Le gouverneur Deval Patrick, le maire Martin Walsh et le cardinal de Boston Sean O'Malley ont aussi assisté à cette cérémonie solennelle, qui s'est tenue sous une pluie légère et au son des cornemuses. Le cardinal O'Malley a offert une prière.

Plusieurs événements rendaient hommage, mardi, aux trois personnes tuées et aux plus de 260 blessées par les explosions, ainsi qu'aux secouristes, médecins et infirmières qui leur sont venus en aide.

Le marathon de Boston aura lieu lundi prochain, le 21 avril; il comptera quelque 2500 Canadiens à la ligne de départ parmi les dizaines de milliers de participants. Cette épreuve est l'une des plus prestigieuses du genre. La course d'un peu plus de 42 kilomètres en sera à sa 118e édition annuelle, et les organisateurs s'attendent à ce que le contingent de coureurs soit le deuxième plus imposant à ce jour.

PLUS:pc