NOUVELLES

Arabie: un garde-frontière tué par des tirs provenant du Yémen

15/04/2014 05:52 EDT | Actualisé 15/06/2014 05:12 EDT

Un garde-frontière saoudien a été tué par des tirs en provenance du Yémen, dans le deuxième incident de ce genre en l'espace de cinq jours, a rapporté mardi la presse saoudienne.

Selon le quotidien Al-Watan, un autre garde-frontière a été blessé dans la zone frontalière de Jizane, dans le sud-est du royaume, lors d'un échange de tirs lundi entre une patrouille saoudienne et "des contrebandiers yéménites".

Les gardes-frontières ont saisi 14 mitraillettes abandonnées par les contrebandiers sur place après l'affrontement, selon le journal.

L'agence officielle SPA a indiqué pour sa part que les autorités saoudiennes tentaient "en coopération avec la partie yéménite" de déterminer les responsables de cet incident.

Le porte-parole des gardes-frontières à Jizane, le général Abdallah ben Mahfouz, cité par la presse, a affirmé que les travaux de construction d'une barrière frontalière se poursuivaient et qu'une fois achevée elle "permettrait de réduire les infiltrations et la contrebande".

L'Arabie saoudite érige le long de sa frontière de 1.800 km avec le Yémen une barrière de sable, haute de trois mètres et équipée de systèmes de détection électronique.

Déjà le 9 avril, deux gardes-frontières avaient été tués lors d'échanges de tirs avec des hommes armés non identifiés dans la région frontalière de Assir.

La frontière entre l'Arabie saoudite et le Yémen est assez poreuse et donne lieu à différents trafics mais également à des infiltrations de membres d'Al-Qaïda, signalées ces dernières années par les autorités saoudiennes.

str/at/feb

PLUS:hp