POLITIQUE

Amphithéâtre de Québec: 35 % des travaux sont complétés

15/04/2014 01:59 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT
Agence QMI

La Ville de Québec a fait part de l'avancée des travaux de l'amphithéâtre multifonctionnel, mardi, lors d'une troisième visite du chantier organisée depuis le début de la construction sur le site d'ExpoCité.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, le vice-président du comité exécutif, Jonatan Julien et le directeur du bureau de projet, Jean Rochette, ont fait le tour du chantier avec les journalistes en matinée en commentant les travaux.

Deux ans et demi après le lancement du chantier, 35 % des travaux sont complétés. Le directeur du projet a expliqué que les travaux de structure et de bétonnage étaient les plus longs à réaliser. La structure d'acier devrait être finalisée cet été. « La structure d'acier, c'est du mois d'août 2013 au mois d'août 2014 », a précisé M. Rochette.

Les travaux à l'intérieur de l'amphithéâtre vont aussi bon train. Il est possible de circuler dans les couloirs et sur les étages.

Lors de la visite précédente en septembre 2013, la structure intérieure de l'amphithéâtre de Québec commençait à prendre forme.

Respect des échéanciers

Les échéanciers des travaux sont respectés jusqu'à présent. Afin d'y parvenir, certaines mesures ont toutefois dû être prises, notamment ajouter des quarts de travail le jour et en soirée et même au cours de la fin de semaine.

Le maire de Québec, qui s'est dit heureux de l'évolution des travaux, ne cache pas que la situation pourrait changer si une grève survenait dans l'industrie de la construction.

« On a ce qu'on appelle un facteur de risque, alors les sommes qu'on a réservées pour le risque diminuent de mois en mois parce que les risques sont de moins en moins possibles. Alors, quels sont les gros risques? Potentiellement une grève. Ça, c'est le plus gros risque », a fait savoir le maire.

Rappelons que l'Assemblée nationale a adopté une loi spéciale mettant fin à une grève dans le secteur de la construction en juin 2013. La convention collective des travailleurs de la construction, qui a expiré le 30 avril 2013, a été renouvelée jusqu'au 30 juin 2014, afin de permettre aux parties de poursuivre les négociations.

Les coûts également respectés

Un comité plénier se tenait par ailleurs en après-midi mardi à l'hôtel de ville de Québec pour informer les élus de l'avancement des travaux.

Le maire de Québec a donné l'assurance que le budget de 400 millions de dollars pour la construction de l'amphithéâtre serait respecté. Régis Labeaume a affirmé que si, en fin de projet, des économies étaient réalisées, les surplus seraient réinvestis pour améliorer l'expérience des spectateurs qui fréquenteront les lieux.

« La vraie réserve est à 7,142 millions au moment où on se parle, mais on a encore un bon bout, on a un an et demi de chantier encore à avoir, alors, je ne voudrais pas qu'il y ait de quiproquo. Nos chiffres sont exactement ceux-là, mais je ne voudrais pas qu'on pense qu'on va finir à 393, on va finir à 400 et les contingences sont utilisées », a soutenu le maire.