NOUVELLES

Wall Street rebondit à l'ouverture, aidée par Citigroup et un bon indicateur

14/04/2014 10:17 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

La Bourse de New York rebondissait à l'ouverture lundi après deux séances nettement dans le rouge, aidée par les chiffres supérieurs aux attentes de la banque Citigroup et des ventes au détail aux Etats-Unis: le Dow Jones gagnait 0,51% et le Nasdaq 0,63%.

Vers 13H50 GMT, le Dow Jones Industrial Average montait de 82,52 points à 16.109,27 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 25,37 points à 4.025,10 points.

Le Standard & Poor's 500 était en hausse de 0,58% ou 10,59 points, à 1.826,28 points.

Wall Street avait succombé vendredi à la déroute de son indice Nasdaq, plombé par une crise de confiance des investisseurs sur sa valorisation: il avait décroché de 1,34% et clôturé sous le seuil des 4.000 points pour la première fois depuis le 3 février, à 3.999,73 points. Sur la semaine il a perdu 3,10%.

Dans son sillage le Dow Jones avait chuté de 0,89% à 16.026,75 points vendredi et de 2,35% sur une semaine.

Aussi les indices étaient prêts pour un rebond lundi matin et "les résultats meilleurs que prévu de Citigroup ont apporté un soutien essentiel au marché en stimulant plusieurs valeurs du secteurs financiers", remarquait Patrick O'Hare de Briefing.com.

Citigroup bondissait de fait de 3,98%, emportant dans sa hausse Bank of America (+2,04%) ou Morgan Stanley (+1,81%).

L'indicateur sur les ventes au détail aux Etats-Unis était aussi de nature à encourager les investisseurs: elles ont augmenté plus fortement que prévu en mars, signant leur meilleure progression depuis septembre 2012, selon le département du Commerce.

Forte de ces données positives, Wall Street "relègue au second plan les tensions croissantes en Ukraine et la prudence à l'approche de la diffusion dans la semaine de plusieurs indicateurs chinois", remarquaient les analystes de Charles Schwab. Les investisseurs redoutent que ces chiffres confirment d'autres indicateurs faisant état d'un net ralentissement de la croissance de la deuxième économie mondiale.

Le marché obligataire reculait. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans progressait à 2,634% contre 2,619% vendredi soir, et celui à 30 ans à 3,480% contre 3,477% à la précédente clôture.

jum/sl/rap

PLUS:hp