INTERNATIONAL

Vol MH370: une nappe de carburant repérée dans la zone de recherches

14/04/2014 01:50 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT
U.S. Navy via Getty Images
AT SEA - APRIL 1: In this handout image provided by the U.S. Navy, The Bluefin 21, Artemis autonomous underwater vehicle (AUV) is hoisted back on board the Australian Defence Vessel Ocean Shield after successful buoyancy testing April 1, 2014 in the Indian Ocean. Joint Task Force 658 is currently supporting Operation Southern Indian Ocean, searching for the missing Malaysia Airlines flight MH370. The airliner disappeared on March 8 with 239 passengers and crew on board and is suspected to have crashed into the southern Indian Ocean. (Photo by Mass Communication Specialist 1st Class Peter D. Blair/U.S. Navy via Getty Images)

Un véhicule sous-marin robotisé sera plongé dans les profondeurs du sud de l'océan Indien pour tenter de localiser l'appareil de Malaysia Airlines, porté disparu depuis cinq semaines.

Les autorités australiennes ont fait savoir que le signal reçu la semaine dernière constituait la piste la plus crédible dans le dossier et que cela justifiait de mener des recherches plus approfondies avec ce nouvel outil, le « Bluefin 21 ».

Une nappe de carburant a été repérée dans la vaste zone des recherches, qui fait environ 1400 kilomètres carrés et qui est située au nord-est de Perth, et les autorités australiennes comptent enquêter sur cette nouvelle piste.

Par ailleurs, les équipes de recherche qui traquent la carcasse de l'appareil de Malaysia Airlines ont repris le collier, lundi, même s'il semble de plus en plus clair que les piles des boîtes noires de l'avion sont vides.

Absence de signal

Aucun nouveau signal n'a été reçu depuis la semaine passée, a-t-on confirmé lundi au centre de coordination des recherches. Mardi dernier, le navire australien Ocean Shield avait détecté un signal à l'aide d'équipement fourni par la marine américaine.

L'épave reposerait au fond de l'océan Indien, à 1550 km environ au nord-ouest de la ville australienne de Perth. Les chercheurs ont pu établir cette position grâce à quatre signaux sonores reçus la semaine dernière qui, estiment-ils, émanent des boîtes noires de l'appareil.

« Malgré l'absence de nouvelles détections, les quatre signaux précédemment captés pris ensemble constituent la piste la plus prometteuse que nous ayons dans la recherche du MH370 », a déclaré Angus Houston, le responsable australien de recherches.

« Les experts ont par conséquent décidé que le navire australien Ocean Shield cessera ses recherches (...) dans la journée et ils déploieront le véhicule autonome sous-marin "Bluefin-21" dès que possible », a-t-il dit.

Malgré le repérage d'une nappe d'hydrocarbures dans la zone de recherche dimanche soir, Angus Houston s'est toutefois dit pessimiste sur la probabilité de retrouver des débris en train de flotter.

« Les chances de récupérer du matériel flottant sont fortement diminuées et il conviendra de nous entretenir avec les partenaires de l'Australie dans la semaine pour décider de la suite des événements », a-t-il dit.

Le Boeing 777 de Malaysia Airlines s'est volatilisé le 8 mars après avoir quitté la capitale de la Malaisie, Kuala Lumpur.

Les piles qui alimentent les balises des enregistreurs ont une durée de vie d'un mois; ce délai est déjà donc passé.

Après avoir analysé les données satellites, les autorités croient que l'appareil, qui transportait 239 personnes, a changé de direction pour une raison inconnue et s'est abîmé dans le sud de l'océan Indien au large des côtes de l'Australie.

INOLTRE SU HUFFPOST

Malaysia Airlines Flight Disaster In Pictures