NOUVELLES

Ukraine: statu quo à Slaviansk dans l'Est

14/04/2014 02:55 EDT | Actualisé 13/06/2014 05:12 EDT

La situation était calme lundi matin à Slaviansk, ville de l'est de l'Ukraine où des groupes armés pro-russes se sont emparés des bâtiments de la police et des services de sécurité, au lendemain du déclenchement par les autorités ukrainiennes d'une "opération antiterroriste" contre les séparatistes.

La situation était calme et aucun bruit de combat n'était entendu à 09h30 GMT, a rapporté un photographe de l'AFP sur place.

Dimanche matin, les autorités pro-européennes de Kiev, confrontées au défi d'attaques visiblement coordonnées lancées dans l'est russophone du pays par des groupes armés, portant des uniformes sans insignes, avaient lancé une "opération antiterroriste de grande envergure avec les forces armées" pour mettre fin à ces troubles.

Selon le ministre de l'Intérieur, Arsen Avakov, la contre-offensive déclenchée dimanche matin a fait un mort et cinq blessés côté loyaliste et "un nombre indéterminé" de victimes chez les séparatistes.

Le président ukrainien par intérim Olexandre Tourtchinov avait donné dimanche soir jusqu'à 06h00 GMT lundi aux insurgés pour bénéficier d'une offre d'amnistie s'ils déposaient les armes et évacuaient les bâtiments occupés.

La Russie a sommé Kiev de cesser "la guerre contre son propre peuple" et demandé une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU, qui a tourné au dialogue de sourds entre Occidentaux et Russes.

so/jh

PLUS:hp