NOUVELLES

Nord du Mali: une roquette tirée sur Gao, pas de victimes (témoins)

14/04/2014 06:25 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

Une roquette a été tirée lundi sur Gao, principale ville du nord du Mali, sans faire de victimes, ont rapporté à l'AFP des témoins.

La roquette, "lancée de l'extérieur de la ville", est tombée au centre-ville, "il n'y a pas eu de victimes", a affirmé Oumar Maïga, un avocat de passage à Gao, chef-lieu de région à près de 1.200 km au nord-est de Bamako, la capitale.

Cette information a été confirmée par un conseiller municipal, Moctar Bandiougou, selon lequel "la roquette a fait un grand trou" au centre-ville.

Gao, comme d'autres villes du nord du Mali, a enregistré ces derniers mois plusieurs tirs de roquettes, attribués à des jihadistes.

Le 7 avril, au moins trois roquettes, dont une visant un camp militaire français, avaient été tirées sur la ville de Kidal (extrême nord-est), sans faire ni victime ni dégâts, selon des sources militaires.

Des groupes jihadistes ont occupé le nord du Mali pendant plusieurs mois en 2012 et ont été chassés des grandes villes par une coalition internationale dirigée par la France à partir de janvier 2013. Cette intervention est toujours en cours.

Toutefois, les jihadistes demeurent actifs dans ces vastes régions, où ils commettent à intervalles réguliers des attaques, dont certaines meurtrières.

sd/cs/mrb/aub

PLUS:hp