NOUVELLES

Les Remparts en négociation pour rester au Colisée

14/04/2014 07:31 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

Des négociations sont en cours entre la Ville de Québec et les Remparts pour le renouvellement du bail entre les deux parties dans l'actuel Colisée Pepsi.

Ces négociations se déroulent au moment où plusieurs se demandent si l'ancien Colisée sera conservé ou démoli.

L'organisation des Remparts est actuellement le principal locataire du Colisée et rapporte annuellement à la Ville de Québec plus de 600 000 $.

L'équipe souhaite rester dans l'actuel bâtiment, notamment en raison de la publicité qui se trouve dans l'édifice et qui lui rapporte beaucoup d'argent. Si l'organisation déménage dans le nouvel amphithéâtre, tous les droits publicitaires reviendront à Québecor.

De son côté, la Ville de Québec se questionne à savoir comment rentabiliser le Colisée une fois le nouvel amphithéâtre en fonction. L'actuel Colisée lui occasionne des dépenses d'environ 5 millions de dollars par année. 

« Je vous dirais que le sentiment que j'ai de la population, c'est qu'ils ne veulent pas qu'on touche au Colisée. Ceci dit, une fois qu'on a dit ça, il faut savoir comment ça coûte », affirme le maire Régis Labeaume. 

Selon l'ex-directeur adjoint de la Ville de Québec, Serge Viau, des projets sont possibles pour la sauvegarde du Colisée Pepsi.

« J'ai vu des projets, un moment donné, où on créait un deuxième étage. On gardait la patinoire avec un certain nombre de spectateurs en bas et au deuxième étage, on faisait une immense palestre avec des gymnases. »

Rappelons qu'à partir de 2015, il n'y aura plus de spectacles qui se tiendront dans l'actuel Colisée puisque ceux-ci seront réservés pour le nouvel amphithéâtre.

PLUS:rc