NOUVELLES

Les principaux soulèvements et assauts pro-russes dans l'est de l'Ukraine

14/04/2014 10:48 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

Voici les principaux soulèvements de manifestants et assauts menés par des groupes armés non identifiés dans l'est russophone de l'Ukraine, selon des journalistes de l'AFP sur place, des sources officielles ukrainiennes ou administratives citées par les médias ukrainiens.

Les premiers soulèvements se sont produits le dimanche 6 avril à Donetsk, Kharkiv et Lougansk, chefs-lieux des trois provinces les plus orientales du pays, toutes frontalières de la Russie. Des manifestations y étaient régulièrement organisées en fin de semaine par les pro-russes.

A Donetsk (1 million d'habitants) les manifestants occupent le bâtiment de l'administration régionale, qu'ils tiennent toujours. Le 7 avril, ils proclament une "république souveraine de Donetsk". C'est dans cette province qu'ont été enregistrés le plus de soulèvements.

A Lougansk (400.000 habitants), des manifestants prennent le siège local des services de sécurité (police secrète, SBU). Ils pillent l'armurerie et occupent toujours les lieux.

A Kharkiv (1,5 million d'habitants), les manifestants pénètrent dans les bâtiments de l'administration régionale. Ils la quitteront le lendemain matin après des négociations. Trois jours d'émeutes suivront. Dimanche 13, des manifestants ont tenté d'entrer, sans succès, dans le bâtiment de l'administration municipale.

Samedi 12 et dimanche 13 avril, une nouvelle série d'assauts de bâtiments publics a eu lieu, certains menés par des manifestants, d'autre par des groupes armés non-identifiés mais bien équipés et organisés.

Région de Donetsk:

- Slaviansk (100 km au nord de Donetsk): un groupe armé prend successivement samedi le contrôle du siège de la police locale, du siège du SBU et de l'administration municipale.

- Kramatorsk (70 km au nord de Donetsk): un groupe d'hommes armés s'empare samedi soir du siège de la police et de l'administration municipale.

- Marioupol (côte de la mer d'Azov, 120 km au sud de Donetsk): des manifestants s'emparent dimanche de l'administration municipale. Même situation à Khartsisk (30 km à l'est de Donetsk) et Enakievo (30 km au nord-est de Donetsk).

- A Gorlovka (60 km au nord-est de Donetsk): des manifestants ont pris d'assaut et occupé lundi les sièges de la police et de la municipalité.

Par ailleurs, des manifestations pro-russes sans violences ont également été signalées à Odessa, grand port russophone de la côte sud-ouest.

bur-so/ai

PLUS:hp