NOUVELLES

Les Etats-Unis dénoncent les menaces contre le Premier ministre libyen

14/04/2014 05:18 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont dénoncé lundi les menaces "inadmissibles" dont le Premier ministre libyen a dit faire l'objet et qui l'ont poussé à annoncer sa démission.

"A l'heure où la Libye a le plus besoin d'un consensus politique pour avancer dans la transition démocratique, le processus de dialogue pacifique ne doit pas être pris en otage" par des actes de violence, a indiqué la porte-parole du département d'Etat Jennifer Psaki dans un communiqué.

Le Premier ministre libyen Abdallah Al-Theni, chargé le 8 avril par le Parlement de former un nouveau gouvernement, a annoncé dimanche qu'il démissionnait de son poste, après avoir été victime selon lui d'une attaque armée la veille.

Dénonçant une "attaque traître" contre lui et sa famille, il a rejeté sa confirmation par le Parlement comme chef du gouvernement, tout en assurant qu'il continuerait à gérer les affaires courantes jusqu'à la nomination d'un nouveau Premier ministre.

"Les menaces à l'égard du Premier ministre et d'autres personnes sont inadmissibles et nous les condamnons dans les termes les plus forts", a ajouté Jennifer Psaki.

"Les Etats-Unis exhortent tous les Libyens à travailler ensemble à trouver un terrain d'entente qui garantisse la sécurité et la bonne gouvernance pour que leur pays avance dans sa transition démocratique", a-t-elle jugé.

jkb/gde/sam

PLUS:hp