NOUVELLES

Laval perd du terrain à la faveur des crues

14/04/2014 07:57 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

Les rivières des Prairies et des Mille-Îles sont toujours sous haute surveillance à Laval où la pluie de la nuit dernière a accru les inquiétudes des riverains en même temps que le niveau de l'eau. Hydro-Météo prévoit que des inondations surviendront au cours des 24 prochaines heures à Laval.

Les températures clémentes dans le sud du Québec combinées aux 15 à 20 mm de pluie tombés au cours de la nuit dernière ont considérablement gonflé le niveau des deux rivières. Le mercure devrait atteindre les 22 degrés Celsius accélérant la fonte de la neige et de la glace.

Cette température estivale accentuera également la fonte des bassins versants reliés à ces deux rivières qui viendront aggraver la situation au cours des prochaines heures. L'augmentation du niveau de la rivière des Outaouais et du lac des Deux-Montagnes, qui se jettent dans les rivières des Milles-îles et des Prairies, augmentera le débit de leur déversement dans les deux rivières qui passent sur le territoire lavallois.

Des inondations sont ainsi à prévoir à Laval qui met des sacs de sable à la disposition des riverains qui veulent protéger leur habitation de la crue des eaux.

Des mouvements de glace pourraient aussi se produire de même que des embâcles ou des amoncellements de glace par endroits. L'aéroglisseur de la Garde côtière canadienne et le brise-glace d'Hydro-Québec effectueront des interventions à certains endroits sous haute surveillance, selon la Ville de Laval.

Tous les cours d'eau situés au nord du fleuve Saint-Laurent, de même que ceux de la Beauce et de l'Estrie, sont sous haute surveillance. Ainsi, une vingtaine de rivières québécoises se retrouvent sous haute surveillance. La même recette explique la situation : temps chaud et précipitation.

Les nouvelles sont meilleures pour la Montérégie où le niveau de l'eau des rivières Yamaska et Châteauguay a baissé.

PLUS:rc