NOUVELLES

La Russie et la Chine vont augmenter leur coopération dans le pétrole

14/04/2014 08:28 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

La Russie et la Chine vont augmenter leur coopération dans le secteur pétrolier, a annoncé lundi le vice-Premier ministre russe Arkadi Dvorkovitch, à la veille d'une visite du ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov à Pékin.

"Nous avons déjà un vaste partenariat et une coopération dans tous les domaines - du pétrole et du gaz à l'énergie électrique, au charbon et à l'énergie nucléaire", a-t-il déclaré selon l'agence russe Interfax.

"Mais le potentiel peut être bien plus important dans certains domaines, et nous avons convenu de réaliser ce potentiel", a-t-il ajouté, se référant "en particulier au pétrole et au raffinage".

"Des décisions importantes ont été prises, et il y a une volonté de la part de nos partenaires chinois et de notre part d'agrandir le champ de notre coopération", a souligné M. Dvorkovitch, qui s'est rendu la semaine dernière en Chine.

"Dans le domaine de l'énergie électrique et du charbon, il est possible d'augmenter de trois ou quatre fois les livraisons", a-t-il précisé.

La Russie a multiplié les efforts ces dernières années pour réorienter ses exportations d'hydrocarbures, qui représentent la moitié de ses revenus budgétaires, de l'Europe vers l'Asie.

Le géant pétrolier russe Rosneft a signé en mars 2013, puis en juin et en octobre des accords prévoyant de doper ses ventes de pétrole à la Chine, portant sur des dizaines de millions de tonnes par an.

La Russie a inauguré fin 2012 un nouveau tronçon de l'oléoduc Sibérie-Pacifique, d'une capacité de 30 millions de tonnes par an vers la côte pacifique, avec en ligne de mire le marché asiatique.

Cette tendance est renforcée par la crise ukrainienne, qui cristallise les tensions avec les pays de l'UE à propos des livraisons de gaz à l'Europe.

La Russie a intensifié ces dernières semaines ses négociations avec Pékin, afin de permettre aussi au géant russe Gazprom d'accéder au gigantesque marché chinois.

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov est attendu mardi à Pékin pour une rencontre avec son homologue chinois Wang Yi et le président Xi JinPing.

all/lpt/lap/ai

PLUS:hp