NOUVELLES

La Norvège remet à la Chine la copie d'un film qu'on croyait perdu

14/04/2014 10:54 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

La Norvège va donner à la Chine la copie d'un de ses classiques du cinéma que l'on croyait perdu, "La Grotte des araignées" (1927), a annoncé lundi la Bibliothèque nationale norvégienne.

La remise de ce film muet, prévue mardi à Pékin, survient alors que les relations diplomatiques entre les deux pays sont gelées depuis l'attribution en 2010 du prix Nobel de la paix au dissident chinois Liu Xiaobo.

Après avoir décidé de réexaminer ses quelque 9.000 vieilles bobines de films en 2011, la Bibliothèque nationale de Norvège a mis au jour une copie en nitrocellulose de "Pan si dong", premier film chinois à avoir été diffusé dans le pays scandinave. Elle est, semble-t-il, le dernier exemplaire.

Restauré avant d'être remis aux Archives cinématographiques chinoises, le film est inspiré du roman classique chinois "Le Voyage en Occident" de Wu Cheng'en.

Il relate l'histoire d'un moine-pèlerin à qui un empereur a confié la charge de retrouver des textes bouddhistes sacrés, mais qui est enlevé par sept fées enchanteresses qui s'avèrent être des esprits d'araignées carnivores.

Diffusée à Oslo pour la première fois en 1929, la version retrouvée en Norvège comprend des sous-titres en chinois et norvégien.

"Le traducteur s'est accordé pas mal de libertés, et a ajouté ses propres commentaires entre parenthèses quand ça lui convenait. Ça donne au film un côté quelque peu comique", a noté une responsable des archives norvégiennes, Tina Anckarman, citée dans un communiqué.

"Il y a aussi des séquences dont le texte en chinois est sens dessus dessous ou bien inversé", a-t-elle ajouté.

Ulcérées par le choix du comité Nobel en faveur de Liu Xiaobo qu'elles considèrent comme "un criminel", les autorités chinoises ont rompu tout contact bilatéral de haut niveau avec leurs homologues norvégiennes depuis trois ans et demi.

phy/hh/ai

PLUS:hp