NOUVELLES

La cour entend l'appel de Red Bull à la suite de la suspension de Ricciardo

14/04/2014 10:24 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

PARIS - Mercedes a pourfendu Red Bull en cour d'appel, lundi, dans l'affaire de Daniel Ricciardo, qui a été disqualifié pour avoir violé les règles de la F1 en matière de consommation de carburant.

Red Bull a argué que les officiels de la course n'auraient pas dû priver Ricciardo de sa deuxième place, et des 18 points qui accompagnent ce résultat, au Grand Prix d'Australie.

Représentant Red Bull, l'avocat Ali Malek a déclaré devant la cour internationale d'appel à Paris que le capteur de carburant qui était dans la voiture de Ricciardo était «de toute évidence déréglé» et que la disqualification du pilote a été basée sur une interprétation «viciée et incorrecte» des règles de la F1.

Lors de la course disputée le 16 mars, les officiels de la FIA ont jugé que la voiture de Ricciardo a «constamment» dépassé les normes de carburant imposées par les règles. Celles-ci limitent la consommation à un maximum de 100 kg par heure à tout moment.

L'avocat Paul Harris, qui représentait Mercedes, a affirmé devant la cour que Red Bull était «en violation flagrante» des règles de la F1.

Harris a accusé Red Bull d'avoir ignoré, sciemment et à répétition, les instructions de l'officiel de la FIA Fabrice Lom invitant l'écurie à réduire sa circulation de carburant vers le moteur de Ricciardo, parce qu'elle ne voulait pas que le pilote australien ralentisse.

Harris a noté que les capteurs approuvés par la FIA, que les écuries doivent normalement utiliser pour mesurer leur consommation d'essence, sont «rigoureusement testés et calibrés». Il a par ailleurs avancé que le système propre à Red Bull que l'équipe a utilisé pour mesurer la consommation de carburant de Ricciardo n'est pas précise «à 100 pour cent».

«Red Bull croit qu'elle a le droit de choisir entre différentes mesures», a souligné Harris.

L'avocat de la FIA Jonathan Taylor a de son côté déclaré que «l'essence» du sport veut que tous ses concurrents respectent les mêmes règles.

«Une équipe ne peut choisir à sa guise», a-t-il dit.

Red Bull a confirmé à la cour qu'elle a initialement réduit la circulation d'essence dans la voiture de Ricciardo durant la course, parce que Low a demandé à l'équipe de le faire. Mais après avoir constaté que cela affectait la performance de Ricciardo, le ralentissant parfois de 0,4 seconde au tour, les ingénieurs de Red Bull ont décidé d'augmenter à nouveau le niveau de consommation.

Red Bull a agi de la sorte parce que ses ingénieurs ont jugé que le capteur de circulation d'essence dans la voiture de Ricciardo fournissait des données incorrectes et que les mesures de l'écurie était plus fiables.

PLUS:pc