NOUVELLES

La chasse au phoque à Terre-Neuve est ouverte

14/04/2014 06:08 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

La chasse au phoque sur la côte commence lundi tandis qu'à Ottawa la ministre des Pêches et des Océans reconnaît que des groupes animalistes ont réussi à réduire les marchés de l'industrie.

La ministre Gail Shea affirme que les campagnes contre la chasse ont été efficaces parce qu'elles répandent, dit-elle, de fausses informations. Elle ajoute que c'est injuste, parce que l'industrie a fait beaucoup de travail pour que la chasse se déroule sans cruauté.

Mme Shea ajoute que son gouvernement poursuit ses démarches dans son appel contre la décision de l'Organisation mondiale du commerce de maintenir l'interdiction des produits du phoque en Europe.

La chasse se fait principalement au nord-est de Terre-Neuve.

Rebecca Aldworth, directrice de la section canadienne de la Humane Society International, soutient que seulement 15 bateaux vont participer à la chasse. Elle ajoute qu'il n'y a plus de marché pour les produits du phoque aux États-Unis, dans la majeure partie de l'Europe ni en Russie. Selon elle, la chasse commerciale au phoque n'est plus que l'ombre de ce qu'elle était autrefois.

À Terre-Neuve, Keith Bath, un chasseur de La Scie, affirme qu'une demi-douzaine de bateaux se trouvent dans le même secteur que lui, au large de la province, lundi matin. Il dit avoir vu beaucoup de phoques depuis qu'il a quitté le port, samedi, et qu'il prévoit en abattre 2000 au cours des prochains jours.

PLUS:rc