NOUVELLES

Hollande et Cameron condamnent "très fermement les violences" en Ukraine (Paris)

14/04/2014 07:33 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

Le président François Hollande et le Premier ministre britannique David Cameron ont "condamné très fermement" lundi les violences survenues ces deux derniers jours en Ukraine où des insurgés pro-russes tiennent tête au gouvernement dans plusieurs villes de l'est du pays, selon la présidence française.

"Ils ont condamné très fermement les violences survenues hier et aujourd'hui dans cette région et appelé l'ensemble des parties à la retenue et au dialogue, afin de permettre la désescalade et trouver rapidement une solution pacifique à la crise", a déclaré la présidence française dans un communiqué publié à l'issue d'un entretien téléphonique des deux dirigeants.

François Hollande et David Cameron ont également "marqué leur soutien au gouvernement ukrainien afin de mener à bien les réformes attendues par la population et organiser l'élection présidentielle du 25 mai dans les meilleures conditions", a-t-elle poursuivi.

Confronté à une série d'assauts visiblement coordonnés, menés par des activistes pro-russes mais aussi des hommes armés aux uniformes sans identification, l'Ukraine et ses 46 millions d'habitants apparaissait lundi plus que jamais menacée d'éclatement entre l'est russophone et le centre et l'ouest, plus nationalistes et tournés vers l'Europe.

A Slaviansk, des groupes armés pro-russes se sont emparés samedi des bâtiments de la police et des services de sécurité. Le président ukrainien par intérim Olexandre Tourtchinov a ordonné une "opération antiterroriste de grande envergure avec les forces armées" pour déloger ces groupes armés.

ha/frd/thm/jh

PLUS:hp