NOUVELLES

Cisjordanie: un Israélien tué et deux autres blessés dans une attaque (armée)

14/04/2014 01:58 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

Un Israélien a été tué et deux autres blessés par des tirs lors d'une attaque sur une route près de Hébron, dans le sud de la Cisjordanie, a-t-on appris auprès de l'armée israélienne.

L'attaque est survenue peu avant le dîner traditionnel de la Pâque juive. Il s'agit du premier Israélien tué en Cisjordanie depuis le début de l'année.

"Une voiture de civils israéliens a été la cible de tirs sur la route numéro 35, près de Hébron. A la suite de cette attaque, un civil israélien a été tué et deux autres blessés", a indiqué à l'AFP une porte-parole de l'armée.

Selon les médias israéliens, l'homme qui a été tué est un officier de police.

L'armée a précisé que les passagers du véhicule étaient une famille, dont le père, âgé de 40 ans, a été tué par balle.

La mère, âgée de 28 ans, et un enfant de neuf ans, blessés grièvement, ont été transportés dans un hôpital de Jérusalem. Trois autres enfants se trouvaient à bord du véhicule, a précisé la radio militaire israélienne.

L'attaque a eu lieu près de la colonie d'Adora, au nord-ouest d'Hébron. Il n'a pas été possible de déterminer dans l'immédiat si les victimes étaient des colons de la région.

Le mouvement islamiste Hamas, au pouvoir dans la bande de Gaza, et son allié radical du Jihad Islamique se sont félicités de cette "opération héroïque", qu'ils ont liée aux récents incidents entre policiers et Palestiniens sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est.

"Nous saluons l'opération héroïque menée à Hébron, le résultat de l'oppression de l'occupant (israélien) et des crimes commis contre notre peuple et nos lieux saints, y compris la Mosquée al-Aqsa", a déclaré le Hamas dans un communiqué

Des dizaines de véhicules de l'armée ont été déployés dans les villages palestiniens de Tarkoumia et Idhna, à proximité du lieu de l'attaque, et des soldats ratissaient la région, a constaté un photographe de l'AFP.

Un barrage de sécurité a été dressé à l'entrée d'Hébron, la plus grande ville palestinienne de Cisjordanie.

Hébron et ses environs sont fréquemment le théâtre d'incidents violents entre Palestiniens, d'une part, et colons ou soldats israéliens d'autre part.

Le ministre israélien de la Défense, Moshé Yaalon, a approuvé dimanche le retour de colons juifs dans une maison de quatre étages très disputée à Hébron, en Cisjordanie occupée.

Quelque 350.000 colons juifs vivent dans les implantations de Cisjordanie, considérées comme illégales par la communauté internationale.

Neuf Palestiniens ont été tués depuis le 1er janvier par les forces israéliennes en Cisjordanie.

Cinq Israéliens avaient trouvé la mort l'an dernier en Cisjordanie.

Lundi soir a débuté en Israël la fête de Pessah, la Pâque juive, qui commémore la sortie des juifs d'Egypte selon la tradition biblique, et qui va se poursuivre jusqu'au début de la semaine prochaine.

Pendant toute la période de Pessah, l'armée israélienne impose un bouclage des Territoires palestiniens, n'autorisant les Palestiniens à y rentrer et à y sortir qu'en cas d'urgence médicale.

str-my-dar-agr/cco

PLUS:hp