NOUVELLES

Attaque au Kansas : un ex-leader du Ku Klux Klan arrêté

14/04/2014 09:07 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

Un ancien responsable du Ku Klux Klan est accusé d'avoir tué dimanche trois personnes, dont un adolescent de 14 ans, dans deux sites de la communauté juive dans les environs de Kansas City.

La police a dit qu'il était trop tôt pour déterminer le motif des meurtres, mais une association contre le racisme a indiqué que le suspect arrêté était connu pour son antisémitisme.

Selon CNN, il s'agirait de Frazier Glenn Miller, un antisémite, « grand dragon » du groupe paramilitaire Carolina Knights of the Ku Klux Klan qu'il a fondé dans les années 1980. Les autorités du Kansas ont quant à elles identifié l'homme comme étant Frazier Glenn Cross Jr, 73 ans.

L'accusé utiliserait ces deux noms. Il s'identifie comme Glenn Miller sur son site web, et il a porté le nom de Frazier Glenn Miller quand il a tenté de se lancer en politique, en 2006 puis en 2010.

Le tireur a d'abord agi au Jewish Community Center of Greater Kansas City situé à Overland Park, vers 13 h locales. Deux hommes ont été pris pour cible dans un stationnement devant le centre, un adolescent de 14 ans et son grand-père. L'un est mort sur les lieux et l'autre à l'hôpital, a précisé la police.

Le tireur s'est ensuite rendu à 1,5 km environ de là, au Village Shalom, un centre qui offre des soins à ses résidents. Il a abattu une femme.

Selon la police, le suspect a tiré sur deux autres personnes, mais elles n'ont pas été touchées.

Le suspect aurait crié « Heil Hitler » alors qu'il était emmené par la police, selon des journalistes locaux, mais le chef de la police d'Overland Park, John Douglass, ne confirme pas ces informations.

Le secteur de Kansas City abrite une communauté juive d'environ 20 000 personnes.

Ces attaques violentes surviennent à un moment où les incidents à caractère antisémite aux États-Unis sont à leur plus bas niveau depuis des décennies, selon des données de la Ligue anti-diffamation (Anti-Defamation League).

Il y a toutefois eu une hausse importante des agressions antisémites violentes en 2013.

PLUS:rc