NOUVELLES

ATP - Monte-Carlo : une petite alerte pour Fabio Fognini

14/04/2014 01:52 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

La deuxième journée lundi du Masters 1000 de Monte-Carlo a été exceptionnellement calme et surtout marquée par la petite frayeur connue par Fabio Fognini, demi-finaliste l'an passé.

L'Italien, 13e mondial, n'est pas passé loin de l'élimination face au Portugais Joao Sousa (39e). Mais il a finalement su se ressaisir pour s'imposer en trois sets 5-7, 7-5, 6-4.

Toujours aussi irrégulier, Fognini a connu un long passage à vide entre la fin du premier set et le milieu du deuxième, après avoir pourtant bien débuté. Sousa s'est ainsi retrouvé à deux points de la victoire, en menant 5-2, 30-0 dans la deuxième manche.

Mais l'Italien, qui a dû faire appel au kiné pour soigner une cuisse douloureuse, a fini par réagir, poussé par les nombreux supporteurs italiens, après s'être longtemps montré assez indolent.

"Je ne sais pas ce qui m'est arrivé aujourd'hui", a-t-il déclaré. "Je ne suis pas satisfait de mon tennis. Mais je suis content d'être au deuxième tour. C'est une victoire importante pour moi."

Une fois revenu au score, Fognini a su faire admirer son remarquable toucher de balle pour s'octroyer le droit de retrouver au prochain tour l'Espagnol Roberto Bautista-Agut (45e), lequel a baladé (6-2, 6-2) le Canadien Vasek Pospisil (29e).

Cette journée a souri aux Espagnols, leurs cinq représentant engagés, Bautista-Agut, Albert Ramos, Albert Montanes, Pablo Andujar et Tommy Robredo, s'étant qualifiés pour le deuxième tour.

Mardi verra l'entrée en lice, au deuxième tour, du N.2 mondial et tenant du titre Novak Djokovic. L'Espagnol David Ferrer (6e), finaliste à Roland-Garros l'an passé, et le Français Jo-Wilfried Tsonga (12e), demi-finaliste à Monte-Carlo en 2013, seront aussi de la partie.

cyb/jgu

PLUS:hp