POLITIQUE

Allocation du DGEQ: une perte d'un peu plus d'un demi-million $ pour le PQ

14/04/2014 08:41 EDT | Actualisé 14/04/2014 10:46 EDT
AFP via Getty Images
Parti Québécois supporters watch the provicial vote results at a hotel in Montreal, April 7, 2014. Canada's Quebec province voted out a separatist government Monday, choosing a former neurosurgeon and his federalist Liberal party to lead a promised economic rally. AFP PHOTO / François Laplante-Delagrave (Photo credit should read François Laplante-Delagrave/AFP/Getty Images)

Ayant obtenu moins de votes qu’à l’élection précédente, le Parti québécois perdra annuellement un demi-million de dollars en allocation provenant du Directeur général des élections du Québec (DGEQ) pour les quatre prochaines années. De son côté, le Parti libéral du Québec verra son montant augmenter de près d’un million de dollars annuellement.

Dès qu’un électeur se déplace pour aller voter, le DGEQ accorde 1,51 $ par vote. Ces montants sont par la suite comptabilisés et utilisés pour verser les allocations annuelles aux différents partis politiques inscrits sur les listes électorales

Ainsi, chaque mois, les partis politiques reçoivent un chèque de la part du DGEQ. Le montant, sous forme d’allocation, «est fixé selon le pourcentage de votes que la formation politique a obtenu lors du dernier scrutin», explique Denis Dion, porte-parole du DGEQ.

Avec les résultats de l’élection de 2014, le DGEQ bénéficie d’un montant de 9 078 784,44 $ annuellement, soit 159 012,40 $ de plus que lors du scrutin de 2012.

Dans un tableau obtenu par Le Huffington Post Québec,

on remarque que le Parti québécois recevra annuellement 2 312 502,59 $, soit une allocation diminuée de 544 589,60$.

«Le Parti québécois a obtenu 25,47% des votes cette année, contre 32.03% lors de l’élection de 2012. C’est ce qui explique cette différence dans le montant de l’allocation», explique Denis Dion.

La Coalition avenir Québec subira également une diminution de 319 048 $ de son allocation, elle qui a obtenu 23% des votes, contre 27% lors de l’élection de septembre 2012.

Option nationale, ayant obtenu seulement 0,72 % des votes, recevra annuellement une allocation de 66 093,55$, soit une perte de 103 114,53 $ comparativement à l’élection précédente.

La grosse part du gâteau revient au Parti libéral du Québec qui recevra une allocation annuelle de 3 782 902,50$, soit une augmentation de 992 922,68$ de plus qu’après l’élection de 2012, où il avait obtenu 31,27% des votes contre 41,66% cette année.

Québec solidaire, de son côté, recevra 695 670,40$ annuellement, soit 156 292,32$ de plus dans ses coffres puisque la formation de gauche a réussi à augmenter ses votes de 1% cette année.

INOLTRE SU HUFFPOST

La journée électorale du 7 avril en images