NOUVELLES

É.-U.: un rapport demande un meilleur encadrement des cigarettes électroniques

14/04/2014 02:07 EDT | Actualisé 14/06/2014 05:12 EDT

RICHMOND, États-Unis - Un rapport présenté lundi au Congrès des États-Unis demande d'encadrer plus strictement les ventes de cigarettes électroniques, entre autres en raison de saveurs et de tactiques de marketing qui pourraient attirer de jeunes consommateurs.

Le document a notamment été préparé les sénateurs Dick Durban et Tim Harkin, et par le représentant Henry Waxman.

Le rapport met en évidence plusieurs problèmes, comme l'absence de restrictions liées à l'âge et le manque d'uniformité des étiquettes de mise en garde

Les cigarettes électroniques sont de petits appareils alimentés par une batterie qui chauffent une solution de nicotine, produisant une vapeur qui est ensuite inhalée par l'utilisateur.

La puissante Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis prévoit s'intéresser au produit dans un avenir rapproché, mais pour l'instant, le secteur est presque complètement déréglementé. Le sénateur Durbin a dit ne pas comprendre l'hésitation de la FDA et prévient que plus l'agence tarde, plus les jeunes risquent d'acquérir une dépendance.

Le document arrive après une enquête lancée en septembre par les équipes des politiciens sur neuf producteurs de cigarettes électroniques. Les entreprises ont notamment été questionnées concernant leurs techniques de marketing, les mesures prises pour restreindre l'accès aux mineurs, les étiquettes de mise en garde et les allégations de bienfaits pour la santé.

Le rapport révèle que six des neuf compagnies ont consacré 59 millions $ US à la publicité et promotion de leurs cigarettes électroniques en 2013. Plusieurs compagnies ont plus que doublé leurs dépenses de marketing entre 2012 et 2013, et deux d'entre elles témoignent d'une hausse de 300 pour cent.

Les ventes de cigarettes électroniques, qui sont offertes sous plus de 200 marques différentes, auraient atteint 2 milliards $ US en 2013.

PLUS:pc