NOUVELLES

Vol MH370: les recherches reprennent même si l'espoir faiblit

13/04/2014 10:02 EDT | Actualisé 13/06/2014 05:12 EDT

PERTH, Australie - Les équipes de recherche qui traquent la carcasse de l'appareil de Malaysia Airlines ont repris le collier, lundi, même s'il semble de plus en plus clair que les piles des boîtes noires de l'avion sont vides.

Aucun nouveau signal n'a été reçu depuis la semaine passée, a-t-on confirmé lundi au centre de coordination des recherches. Mardi dernier, le navire australien Ocean Shield a détecté un signal à l'aide d'équipement fourni par la marine américaine.

Une fois que les responsables auront conclu qu'aucun autre signal ne risque d'être émis, un véhicule sous-marin robotisé sera plongé dans les profondeurs du sud de l'océan Indien pour tenter de localiser l'épave.

Le navire australien continuera malgré tout à tenter d'intercepter des signaux en compagnie d'un bâtiment militaire britannique et d'un avion de l'armée australienne munis d'équipement de détection acoustique spécialisé, selon le centre de de coordination des recherches.

Des recherches visuelles se poursuivront en parallèle, lundi, au-dessus de la vaste zone, qui fait environ 1400 kilomètres carrés. Celle-ci se trouve au nord-est de Perth, ville située sur la côte ouest de l'Australie.

Le Boeing 777 de Malaysia Airlines s'est volatilisé le 8 mars après avoir quitté la capitale de la Malaisie, Kuala Lumpur.

Les piles qui alimentent les balises des enregistreurs ont une durée de vie d'un mois; ce délai est déjà donc passé.

Après avoir analysé les données satellites, les autorités croient que l'appareil, qui transportait 239 personnes, a changé de direction pour une raison inconnue et s'est abîmé dans le sud de l'océan Indien au large des côtes de l'Australie.

PLUS:pc