NOUVELLES

Jon Cooper ne croit pas que l'arrestation de Malone sera une distraction

13/04/2014 04:27 EDT | Actualisé 13/06/2014 05:12 EDT

WASHINGTON - L'entraîneur-chef du Lightning de Tampa Bay, Jon Cooper, ne croit pas que l'arrestation de Ryan Malone pour conduite avec les facultés affaiblies et possession de cocaïne sera une distraction pour son équipe, qui commencera les séries éliminatoires contre le Canadien de Montréal, cette semaine.

«C'est certain que Ryan doit être un petit peu embarassé par la tournure des événements. Il a pris une mauvaise décision quand il a décidé de conduire alors qu'il avait consommé de l'alcool, a dit Cooper avant le dernier match du Lightning, contre les Capitals de Washington. Mais j'aime mieux m'attarder à toutes les bonnes décisions qu'a prises Ryan dans sa vie, de quelle façon il a été un pilier de notre communauté et comment il a toujours agi avec classe, que ce soit sur la glace ou à l'extérieur de la patinoire.

«J'espère que cet événement ne viendra pas tout reléguer cela aux oubliettes.»

Malone, qui n'a que 15 points en 57 matchs cette saison, n'a pas accompagné l'équipe à Washington. On ne sait toujours pas quel sera son statut pour les prochaines séries.

Un policier a vu le véhicule utilitaire sport de Malone louvoyer et heurter la chaîne du trottoir après avoir effectué un virage à gauche à partir de la voie centrale, a indiqué le lieutenant du Service de police de Tampa Paul Lusczynski, qui a ajouté que l'haleine de Malone sentait l'alcool lorsqu'il a été intercepté par les policiers. Selon le rapport de police, 1,3 gramme de cocaïne a également été retrouvé dans l'une des poches du hockeyeur.

Il a ajouté que Malone avait refusé de se soumettre à l'alcootest, mais qu'un échantillon avait été prélevé au commissariat indiquant un taux d'alcool dans le sang oscillant entre 0,112 et 0,116. En Floride, la limite du taux d'alcool acceptable dans le sang est de 0,08.

Il a obtenu sa libération en versant une caution de 2500 $US, mais son véhicule a été saisi.

«La première chose à réaliser est que nos joueurs sont traités, en tout temps, en tant qu'être humain en premier et de joueur de hockey ensuite. C'est de cette façon que nous traitons tout. (...) Alors vous devez vous occupez de la vie de vos joueurs en premier, a indiqué Cooper, prenant de nombreuses pauses pour bien choisir ses mots. Je suis heureux que tout soit correct avec Ryan. Je lui ai parlé. Tout un processus se mettra maintenant en branle et c'est hors de notre contrôle.»

Le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly, a indiqué samedi que Malone allait devoir se soumettre à un processus d'évaluation avant de retourner sur la patinoire.

«Disons seulement qu'il n'y a personne de parfait. Nous prenons tous de mauvaises décisions dans notre vie. Je sais que j'en ai pris, a admis Cooper. Il apprendra de cette épreuve et nous avons bien hâte de le retrouver à un moment ou un autre.»

Le patineur de 34 ans en est à sa 10e saison dans la LNH, sa sixième avec le Lightning. Il a inscrit 92 buts et ajoutés 201 mentions d'assistance en carrière.

«D'un point de vue hockey, nous avons eu de bien pires distractions que celle-ci. C'est davantage un drame humain qui affecte un de nos amis. Heureusement, on sait que physiquement, il va bien. Espérons que le pire soit passé, et allons de l'avant, a conclu Cooper. Du point de vue hockey, ça ne sera pas une distraction.»

PLUS:pc