NOUVELLES

Incendie de Valparaiso : nouveau bilan porté à 16 morts

13/04/2014 12:51 EDT | Actualisé 13/06/2014 05:12 EDT

Au moins seize personnes ont trouvé la mort dans le gigantesque incendie qui a ravagé la ville de Valparaiso, sur la côte centrale du Chili, détruisant au moins 500 habitations et forçant l'évacuation de plus de 10.000 personnes, selon les autorités dimanche.

"A cette heure, nous confirmons 16 morts", a déclaré sur la chaine 24 Horas le général Julio Pineda, chef de la police de la région de Valparaíso.

Par ailleurs, au moins trois personnes ont été grièvement blessées dans l'incendie, a confirmé à l'AFP l'Office national des situations d'urgence (Onemi).

L'incendie qui s'est déclaré samedi après-midi près de la ville portuaire de Valparaiso, à 120 km à l'ouest de Santiago a été qualifié de "pire de son histoire" par la présidente Michelle Bachelet et le bilan pourrait s'alourdir.

Au fil des heures alors que les forces de police fouillent les décombres des quelque 500 habitations détruites, la police trouve les restes de victimes calcinés dans l'incendie et dont l'identification se révèle difficile.

Plus de 800 hectares ont été ravagés par les flammes selon l'Onemi, et certains foyers demeurent encore actifs, faisant craindre aux autorités qu'ils puissent être ravivés par la chaleur qui règne dans la région et les vents forts.

La présidente chilienne Michelle Bachelet, arrivée à Valparaiso dimanche matin, a rapidement déclenché le plan catastrophe, permettant aux forces armées de participer aux opérations d'évacuation de la population.

Valparaiso, ville coloniale aux 44 collines inscrite en 2003 par l'Unesco au patrimoine de l'humanité, est visitée chaque année par des milliers de touristes chiliens et étrangers.

bur/ms/ai

PLUS:hp