NOUVELLES

Gaz à effet de serre, concentration de CO2, température: les chiffres du réchauffement

13/04/2014 05:11 EDT | Actualisé 12/06/2014 05:12 EDT

Emissions de gaz à effet de serre, concentration en CO2, hausse globale des températures sont au coeur de la surchauffe du système climatique actuellement observée. Voici quelques chiffres clés du réchauffement:

GAZ A EFFET DE SERRE (GES):

- L'effet de serre, un phénomène naturel consistant en l'absorption du rayonnement infrarouge de la Terre, est accentué par le relâchement plus important dans l'atmosphère de gaz dû aux activités humaines. Ce surplus provoque un réchauffement accéléré du climat.

- Le dioxyde de carbone (CO2 ou gaz carbonique) est le principal gaz à effet de serre d'origine anthropique (76% des émissions)

- Les autres GES sont le méthane (16%), le protoxyde d'azote (6%) et les gaz fluorés (2%)

- L'énergie supplémentaire présente dans le système climatique est absorbée par les océans (93%), la calotte glacière (3%), les sols (3%) et l'atmosphère (1%)

EMISSIONS DE GES:

- Les émissions mondiales de GES d'origine anthropique augmentent et la hausse s'accélère: +2,2% par an de 2000 à 2010

- Entre 1970 et 2000, elles avaient augmenté de 1,3% par an

- En 2010, les émissions de GES ont culminé à 49 gigatonnes équivalent CO2

- Les émissions cumulées de CO2 ont atteint environ 2.000 gigatonnes en 2010: la moitié ont été émises depuis 1970

- La production d'énergie est le secteur qui émet le plus de GES (35%), devant l'agriculture et la forêt (24%), l'industrie (21%), les transports (14%) et le bâtiment (6%)

CONCENTRATION DANS L'ATMOSPHERE

- Pour avoir la meilleure chance (entre 66 et 100%) de limiter la hausse de la température globale à 2°C, la concentration moyenne de GES dans l'atmosphère ne doit pas dépasser environ 450 ppm CO2eq en 2100 (équivalent CO2 en parties par million)

- La concentration moyenne de GES dans l'atmosphère était de 430 ppm CO2eq en 2011

- La concentration de CO2 seul a atteint lors d'un pic en mai 2013 le seuil de 400 ppm pour la première fois depuis des millions d'années

HAUSSE DES TEMPERATURES:

- Depuis l'ère pré-industrielle, la température moyenne de la planète a gagné 0,8°C

- La trajectoire actuelle des émissions nous conduit à environ +4°C d'ici 2100

- L'objectif de la communauté internationale est de limiter la hausse à 2°C par rapport à l'ère pré-industrielle pour éviter les impacts les plus catastrophiques

- La hausse n'est pas homogène: elle est plus importante sur les continents et au niveau des pôles

AUTRES PREUVES DU RECHAUFFEMENT:

- Le niveau moyen des océans ne cesse de s'élever: il a gagné environ 20 cm depuis le début du siècle

- Cette hausse, qui n'est pas homogène sur l'ensemble du globe, atteint désormais une moyenne supérieure à 3 mm/an

- L'acidité des océans augmente

- La taille de la banquise diminue

- Baisse des surfaces enneigées

ces/fa/abk

PLUS:hp