NOUVELLES

Espagne - 33e journée: l'Atletico gagne en leader et s'offre un joker

13/04/2014 03:16 EDT | Actualisé 13/06/2014 05:12 EDT

L'Atletico Madrid, leader du Championnat d'Espagne, a confirmé dimanche ses vues sur le titre avec une précieuse victoire (0-2) à Getafe pour la 33e journée, qui lui permet d'avoir un joker vis-à-vis du Real et du Barça à cinq matches du terme.

Il va falloir aller chercher l'"Atleti": les "Colchoneros", qualifiés mercredi pour le dernier carré de la Ligue des champions, ont enchaîné ce week-end contre Getafe, qui a encaissé un but de Diego Godin (40) avant d'être réduit à dix (65).

Diego Costa s'est jeté pour marquer le second but madrilène (84) mais il s'est fait une frayeur en heurtant le poteau sur l'action. Après la sortie du joueur sur civière, le club a fait savoir qu'il ne s'agissait a priori que d'une "plaie".

Au classement,les hommes de Diego Simeone comptent 82 points, soit trois longueurs d'avance sur le Real Madrid, deuxième, et quatre sur le Barça, désormais troisième après son faux pas à Grenade samedi (1-0).

Comme la différence de buts particulière est favorable à l'Atletico par rapport au Real, le club "colchonero" peut se permettre une défaite au cours des cinq dernières journées. Et s'il continue à afficher la même solidité que dimanche, le titre lui tend les bras.

"Maintenant, notre principe du +match après match+ a changé, nous prenons les choses +finale après finale+", a assuré Simeone en conférence de presse. "Nous respectons beaucoup nos poursuivants dans ce championnat et avec beaucoup d'humilité, nous savons qu'il nous reste cinq finales."

- But et civière pour Costa -

Les "Colchoneros" ont signé un match sérieux au Coliseum Alfonso-Pérez de Getafe, sans se laisser griser par l'euphorie de leur qualification aux dépens de Barcelone (1-1, 1-0) en demi-finale de C1.

A la 40e minute, le défenseur central uruguayen Diego Godin a ouvert le score de la tête après un corner repoussé (40).

Et c'est Diego Costa qui a été, à son corps défendant, le grand acteur de la fin de match: l'attaquant hispano-brésilien, de retour comme titulaire après une blessure musculaire à une cuisse, a d'abord raté un penalty après une faute d'Angel Lafita, expulsé sur le coup pour un second carton jaune (65).

Costa s'est rattrapé à la 84e minute en se jetant pour marquer le deuxième but mais ses jambes ont heurté le poteau et l'attaquant s'est tordu de douleur sur la pelouse, le tibia gauche en sang.

"Par chance, Diego Costa n'a qu'une plaie", a écrit le club sur Twitter, se montrant rassurant après cette alarme pour le récent international espagnol (une sélection), auteur de son 26e but en Liga dimanche.

jed/el/jgu

PLUS:hp