NOUVELLES

Angleterre - Liverpool s'en approche mais Chelsea s'accroche

13/04/2014 01:20 EDT | Actualisé 13/06/2014 05:12 EDT

Liverpool a remporté le match au sommet du championnat d'Angleterre dimanche contre Manchester City (3-2) et peut rêver à un titre que Chelsea, vainqueur à Swansea, risque toutefois de lui contester jusqu'au bout.

. Liverpool fait un pas vers le titre

Les Reds attendent ça depuis 1990, et désormais Liverpool y croit très fort. En battant Manchester City 3-2 dimanche, juste après avoir rendu hommage aux victimes de la catastrophe d'Hillsborough, Steven Gerrard et les siens ont conforté leur place de leader avec une 10e victoire d'affilée.

A quatre journées de la fin, Liverpool a relégué City (3e) à sept longueurs, même si les joueurs de Pellegrini ont deux matches en retard. Chelsea est 2e, à deux points.

Les Reds sont entrés à fond dans la partie, peut-être portés par l'émotion née de la cérémonie en hommage aux 96 victimes de la catastrophe d'Hillsborough.

Dès la 6e minute, Sterling, intenable tout du long, trompait Hart, avant que Skrtel ne double la mise sur corner.

City, vite privé de Yaya Touré, était alors très mal en point. Mais tout a changé en cinq minutes en deuxième période. C'est d'abord Silva qui a ramené le score à 2-1 (57), avant un but contre son camp de Johnson qui permettait à City d'égaliser (2-2, 61).

Mais à un quart d'heure du terme, c'est le capitaine de City, Kompany, qui craquait, offrant à l'excellent Coutinho le but du 3-2 sur un dégagement complètement manqué dans la surface.

. La grande semaine de Chelsea

Qualifié mardi face au PSG pour les demi-finales de la Ligue des Champions, Chelsea a terminé une excellente semaine avec une victoire 1-0 à Swansea qui lui permet de suivre le rythme de Liverpool. Et le héros du jour est le même que celui de mardi. Demba Ba, souvent laissé pour compte cette saison, a marqué le seul but du match, comme il avait marqué le but de la qualification face aux Parisiens mardi.

Samedi, Everton avait réussi une superbe opération en vue de la qualification pour les barrages de la Ligue des champions en s'emparant de la 4e place après sa victoire 1-0 à Sunderland. Arsenal, son rival pour cette 4e place, était occupé par sa demi-finale victorieuse de Cup contre Wigan.

. Le souvenir d'Hillsborough

Toute l'Angleterre du football a rendu hommage ce week-end aux victimes de la catastrophe d'Hillsborough, il y a 25 ans. Le 15 avril 1989, 96 supporteurs de Liverpool avaient trouvé la mort lors d'une bousculade dans le stade Hillsborough, à Sheffield (nord de l'Angleterre), où les Reds affrontaient Nottingham Forest en demi-finale de Coupe.

Le mouvement de foule à l'origine de la tragédie avait été déclenché six minutes après le début de la rencontre, les supporteurs escaladant les barrières séparant les tribunes de la pelouse afin d'échapper à la bousculade mortelle.

Samedi, à Hillsborough, Sheffield Wednesday (2e div.) a remplacé, à l'occasion de son match contre Blackburn, 96 de ses sièges bleus par des sièges blancs sur lesquels des roses rouges ont été déposées.

Samedi également, 96 sièges avaient été laissés inoccupés à Wembley, pendant la demi-finale de Coupe entre Arsenal et Wigan. Et tous les matches de football ont démarré avec sept minutes de retard sur l'horaire prévu.

Dimanche à Liverpool, le stade d'Anfield avait de son côté réservé un hommage poignant aux victimes. Une banderole avec les mots "96, 25 ans" a été déployée dans les tribunes alors que joueurs et spectateurs observaient une impressionnante minute de silence.

Juste avant, la cérémonie avait commencé par un vibrant "You'll Never Walk Alone", l'hymne du club, qui semblait ne jamais devoir finir.

stt/gv

PLUS:hp